L’article que vous souhaitez consulter est réservé
aux abonnés de Industrie Pharma Magazine


Le 01 décembre 2016 à 00h 00 par Sylvie Latieule Rédactrice en chef
* Mots clés :  ,

Volte-face dans l'industrie du tabac

Extrait : La nouvelle nous vient du Royaume-Uni. Par la voix d'André Calantzopoulos, directeur général de Philip Morris*, le cigarettier a annoncé son intention de tout faire pour convaincre les fumeurs d'abandonner la cigarette classique. Attention, cela ne signifie pas qu'ils seront incités à arrêter de fumer. La compagnie suisse veut juste les orienter vers sa toute nouvelle technologie, baptisée Iqos, et qui est en cours de déploiement en Europe, dont l'Angleterre. Le principe consiste à chauffer une cigarette à l'aide d'un dispositif dédié, plutôt que de la brûler, là où la cigarette électronique utilise un liquide chargé en nicotine et transformé en vapeur. Car c'est bien dans la combustion du tabac, mélangé à une liste impressionnante de produits chimiques (120 molécules possibles), que réside l'essentiel de la nocivité de la cigarette. Sur le site Internet de Philip Morris, on apprend que 5 000 composants (ou émissions) ont été décelés à ce jour lors de la combustion du tabac d'une cigarette. Une centaine de ces composants a même été identifiée comme causes probables de maladies liées. Il s'agit principalement du...

comment lire l'article complet ?

Vous devez etre abonne a Industrie Pharma Magazine

Saisissez vos codes d'accès :



Abonnement 1 an

7 numéros + accès aux articles en ligne
+ Le spécial usines pharmaceutiques
+ Le guide des Achats de la Chimie, Parachimie et Pharmacie.

Je m’abonne

A la une sur Pharma

Article extrait d'Industrie Pharma Magazine

Le 1er magazine de la chimie fine et du process pharmaceutique

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Vaccins
Traçabilité
Stratégie
Réglementaires

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS