Sanofi et Google Life Sciences nouent un partenariat

Le 07 septembre 2015 par C.B.
* Mots clés :  , ,

Le groupe pharmaceutique a annoncé la mise en place d'une collaboration avec Google Life Sciences afin d'améliorer la prise en charge et les résultats cliniques des personnes atteintes de diabètes (type 1 et 2). Pour ce faire, les deux entreprises entendent développer de nouveaux outils qui permettront de rassembler de nombreux aspects du suivi du patient et de la gestion de la maladie comme les indicateurs santé (glycémie sanguine, niveaux d'hémoglobine A1c), les informations rapportées par les patients, les régimes médicamenteux et les dispositifs de détection. Autant d'informations qui sont encore aujourd'hui cloisonnées, selon les deux partenaires. Sanofi et Google Life Sciences travailleront aussi sur de meilleures façons de collecter, d'analyser et de comprendre les multiples sources d'information impactant le diabète. L'espoir étant de faciliter la gestion de la maladie pour les patients, ce qui selon les deux entreprises, réduirait le risque de complications, améliorerait les résultats et, à terme, abaisserait le coût des soins. Pour y parvenir, Sanofi, qui est l'un des leaders dans le domaine des traitements et des dispositifs médicaux dans le diabète, s'appuiera sur les compétences de Google Life Sciences qui combine les savoir-faires de différents domaines (biologie, chimie, physique, médecine...) pour mettre en oeuvre de nouveaux outils technologiques. Parmi les projets en développement par la société, figurent des lentilles cornéennes « intelligentes » munies de capteurs miniaturisés en glucose ou encore des ustensiles adaptés (Liftware) pour les personnes présentant des tremblements. « Avec l'arrivée de nouvelles technologies permettant de suivre en continu et en temps réel l'état de santé des patients, nous pouvons envisager des méthodes plus proactives et efficaces de contrôle du diabète », a indiqué Andy Conrad, directeur général de Google Life Sciences. Selon la Fédération International du diabète, le nombre de personnes atteintes par cette maladie passera de 382 millions à 592 millions à l'horizon 2035, rapporte Sanofi.


Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Pharma
A la une sur Pharma

Effectuer une recherche

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Vaccins
Traçabilité
Stratégie
Réglementaires

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS