Produits et marchés : Le Conseil de la concurrence condamne GlaxoSmithKline France

Le 26 mars 2007

Le Conseil de la concurrence a infligé une amende de 10 M€ à GlaxoSmithKline France pour avoir pratiqué des « prix prédateurs » afin d'empêcher l'arrivée d'une version générique d'un de ses antibiotiques utilisés à l'hôpital, Zinnat (céfuroxime sodique).

Selon lui, les prix étaient inférieurs au prix d'achat de ce médicament par GSK France, dans le but d'évincer ou de décourager l'arrivée de la concurrence. Une fois le génériqueur Flavelab sorti du marché, GSK « a remonté sensiblement ses prix de manière profitable sur les deux années qui ont suivi, récupérant très largement les pertes consenties pendant la période de prédation », a précisé le Conseil. Le laboratoire a indiqué qu'il « entendait faire appel » et qu'il exprimait « son désaccord avec la position adoptée tant d'un point de vue factuel, qu'économique et que juridique ».
Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Pharma
A la une sur Pharma

Effectuer une recherche

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Vaccins
Traçabilité
Stratégie
Réglementaires

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS