Pfizer fermera une usine de biosimilaires en Australie

Le 27 février 2017 par H.B.
* Mots clés :  , ,

Le géant américain veut fermer une usine de production en Australie, d'ici à 2021. Le site en question produit le HSP-130, un biosimilaire au Neulasta (pegfilfrastim) d'Amgen, prescrit contre les baisses de granulocytes neutrophiles (un type de globule blanc) qui surviennent notamment chez les personnes traitées par chimiothérapie cytotoxique. Située à Adelaïde, l'usine emploie 89 personnes et a été acquise par Pfizer lorsqu'il a mis la main sur Hospira en 2015, pour 17 milliards de dollars (CPH n°706). Pfizer a précisé qu'il délocalisera la production en Croatie, et que les 89 salariés seront déployés sur d'autres sites. « Dans le cadre de l'intégration d'Hospira dans nos activités, nous avons procédé à une évaluation approfondie du réseau de production pour nous assurer que la capacité globale était utilisée le plus efficacement possible par rapport à la demande », a déclaré un porte-parole de Pfizer, cité par le site d'informations BioPharmaDIVE. En mars 2016, Pfizer avait pourtant annoncé sa volonté d'investir 21 M de dollars australiens sur ce site d'Adélaïde pour le moderniser (CPH n°753).


Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Pharma
A la une sur Pharma

Effectuer une recherche

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Vaccins
Traçabilité
Stratégie
Réglementaires

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS