Oncologie : Phosplatin collaborera avec Pfizer et Merck KGaA

Le 18 septembre 2017 par H.B.
* Mots clés :  , ,

La société pharmaceutique américaine, Phosplatin Therapeutics, a conclu un accord avec deux géants de la pharmacie, l'Américain Pfizer et l'Allemand Merck KGaA. Il s'agira d'évaluer le PT-112, nouvel inducteur d'apoptose créé par Phosplatin et actuellement en essai clinique de phase I, en combinaison avec l'avélumab, anticorps monoclonal humain codéveloppé par Merck KGaA et Pfizer. Phosplatin Therapeutics sera en charge de mener les essais cliniques de phase Ib/IIa dans le cadre de plusieurs indications. Les termes financiers de l'accord n'ont pas été révélés. « Tandis que l'utilisation des régimes d'immunothérapie par monothérapie contre le cancer a significativement augmenté au cours des dernières années, nous pensons que la prochaine évolution en matière de soins fera intervenir des combinaisons d'immuno-oncologie innovantes », a déclaré Alise Reicin, responsable du développement clinique mondial de l'activité biopharmaceutique de Merck KGaA. « Le PT-112 présente une activité cliniquement encourageante, et nous sommes impatients d'étudier la manière dont il pourrait potentiellement bénéficier à un éventail de patients lorsqu'il est combiné à l'avélumab », a ajouté Chris Boshoff, responsable de l'immuno-oncologie au sein de la division Global Product Development de Pfizer. Nommé Bavencio, l'avélumab de Merck et Pfizer a obtenu une autorisation accélérée de mise sur le marché par la FDA pour le traitement du carcinome à cellule de Merkel (CCM) métastatique, ainsi que pour les patients souffrant d'un carcinome urothélial métastatique déjà traité et à un stade avancé. Quant à Phosplatin, cette société basée à New York (États-Unis) possède une licence exclusive pour les phosphaplatines, une famille de petites molécules utilisées pour contourner les mécanismes de résistance aux médicaments et de toxicité observés dans les traitements par chimiothérapie. Son seul produit finalisé est le PT-112, actuellement en essais cliniques de phase I aux États-Unis et de phase I/II en combinaison avec le Docétaxel à Taïwan.


Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Pharma
A la une sur Pharma

Effectuer une recherche

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Vaccins
Traçabilité
Stratégie
Réglementaires

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS