Oncodesign acquiert des activités de services auprès de Bertin Pharma

Le 11 septembre 2017 par H.B.

En mai dernier, Bertin Pharma avait fait part de sa volonté de céder ses prestations d'études précliniques et cliniques au spécialiste français de molécules thérapeutiques contre le cancer Oncodesign (CPH n°801). C'est désormais chose faite. Ce dernier a annoncé, le 31 août, avoir signé un accord pour l'acquisition des activités de service en métabolisme, pharmacocinétique, bioanalyse et médecine translationnelle de Bertin Pharma. Si les détails financiers de l'opération demeurent confidentiels, Oncodesign a indiqué financer l'opération par prêt bancaire, et précise que ces activités acquises représentaient en 2016 un chiffre d'affaires de 5,3 millions d'euros, pour un Ebitda de 0,8 M€. Cette acquisition qui « contribuera à la croissance du chiffre d'affaires du groupe Oncodesign à compter du 1er septembre 2017 », « inclut le transfert d'une équipe de 46 collaborateurs pluridisciplinaires hautement qualifiés pour accompagner la découverte et le développement de nouveaux médicaments en propre ou pour le compte de tiers, dans les domaines notamment de l'immunologie et des maladies infectieuses », détaille le laboratoire dijonnais. Le périmètre concerné inclut des capacités pour l'étude de l'absorption, de la distribution, du métabolisme et de l'excrétion des molécules thérapeutiques, de bioanalyse réglementaire, ainsi que le « biobanking » centralisé pour la gestion d'échantillons biologiques à risque infectieux ou non. La société PK/PDesign, filiale appartenant en totalité à Oncodesign, regroupera les nouvelles activités acquises auprès de Bertin Pharma. Actuellement réparties sur quatre sites (Saclay, Fontenay-aux-Roses, Marcoule et Orléans), ces activités seront toutes, « à court et moyen termes », regroupées sur le site d'Oncodesign aux Ulis (Essonne), indique encore le laboratoire. Ce dernier site a été acquis en octobre 2016 (CPH n°775) par Oncodesign auprès du Britannique GlaxoSmithKline. « Dans la continuité de l'acquisition du centre de recherches François Hyafil en 2016 auprès des laboratoires GSK, et la fin de sa période d'intégration dans notre organisation, cette acquisition vient renforcer notre activité stratégique Expérimentation et étendre nos nouvelles offres commerciales de service. Elle nous positionne comme un acteur incontournable sur le marché des ''Integrated drug discovery services'', un nouveau débouché prometteur pour Oncodesign », a conclu Philippe Genne, p-dg du groupe. L'accord est définitivement entré en vigueur le 31 août dernier.


Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Pharma
A la une sur Pharma

Effectuer une recherche

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Vaccins
Traçabilité
Stratégie
Réglementaires

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS