Novartis réfléchit à l'avenir de sa filiale d'ophtalmologie

Le 30 janvier 2017 par H.B.

Lors de l'annonce de ses résultats annuels pour 2016, le géant pharmaceutique suisse a annoncé qu'il étudiait plusieurs options quant au devenir de sa filiale ophtalmologique Alcon. Cette division a affiché des ventes en retrait de 3 % en 2016, à 5,81 milliards de dollars, mais aussi une perte d'exploitation de 132 M$. Si Novartis fait état de progrès dans le redressement de cette division, le groupe admet envisager plusieurs options concernant Alcon, qui vont « de la conservation de cette activité à une scission via une transaction sur les marchés des capitaux », de façon à déterminer comment maximiser au mieux sa valeur pour ses actionnaires. Novartis se donne jusqu'à la fin de l'année 2017 pour y réfléchir. La division ophtalmologique Alcon, recentrée sur la chirurgie oculaire et les soins de la vision en 2015, avait été acquise à 25 % par Novartis en 2008 (CPH n°419), puis en totalité en 2010 (CPH n°492).

Plus globalement, l'année 2016 n'a pas été à la hauteur des espérances pour Novartis. Globalement, tous les indicateurs sont en légère baisse : le chiffre d'affaires a reculé de 2 %, à 48,518 Mrds $ pour l'année 2016 (0 % à taux de change constant). Le Suisse estime que « la croissance de 6 points en volume a été contrebalancée par l'impact négatif de la concurrence des génériques (-4 %) et des prix (-2 %). » Le résultat d'exploitation a chuté de 8 %, à 8,268 Mrds $ en 2016. Même constat pour le bénéfice net, avec 6,698 Mrds $ en 2016 (-5 % par rapport à 2015). « Novartis a effectué une solide performance en 2016, en absorbant la perte d'exclusivité de Gleevec (imatinib mesylate, ndlr) aux États-Unis tout en investissant dans des lancements clés et dans le redressement de la division Alcon », a commenté Joseph Jimenez, p-dg de Novartis. « En 2016, Cosentyx (sécukinumab, ndlr) a atteint le statut de blockbuster et les conditions sont maintenant réunies pour accélérer les ventes d'Entresto (sacubitril, valsartan, ndlr) en 2017. Nous avons fait des progrès majeurs dans l'avancement de notre pipeline, dans l'exécution de notre stratégie de fusions-acquisitions et dans la mise en oeuvre de notre nouvelle organisation ciblée. » Le p-dg a en outre annoncé un plan de rachat des actions de Novartis pouvant atteindre 5 Mrds $.


Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Pharma
A la une sur Pharma

Effectuer une recherche

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Vaccins
Traçabilité
Stratégie
Réglementaires

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS