Malgré de bons résultats, Lonza continue de réduire la voilure en Suisse

Le 27 juillet 2015 par Julien Cottineau
* Mots clés :  , ,

Malmené par le franc suisse, Lonza s'engage dans un nouveau plan de restructuration sur ses terres, avec 90 suppressions de postes entrevues sur son site historique de Visp. Pourtant, les résultats du premier semestre sont encourageants.

Bien, mais pas suffisant. Visiblement, Lonza a décidé de s'engager dans un nouveau plan de restructuration, à peine trois ans après le lancement du programme Visp Challenge en 2012. Ce plan de coupes avait conduit à la suppression de 500 postes dans le monde, dont 400 rien qu'à Visp, un de ses sites historiques et majeurs. Lequel recense près de 2 900 salariés sur les 9 700 des effectifs totaux du groupe dans le monde. Le projet de restructuration annoncé s'avère moins sévère cette fois. Lonza programme la disparition d'environ 90 postes à Visp. Dont une partie devrait être obtenue par des mesures de gel de l'embauche dans certains domaines. Lonza prévoit aussi des mesures à appliquer pour améliorer l'efficacité et la productivité sur son complexe de Visp. Mais les détails n'ont pas été dévoilés.

Ce projet paraît relativement surprenant au regard des résultats publiés par le groupe pour le premier semestre 2015. Le chiffre d'affaires a progressé de 5,8 % au cours des six premiers mois de l'année en glissement annuel, à 1,9 milliard de francs suisses (1,8 Mrd €). La croissance atteint même 6,1 % à taux de change constants. L'Ebitda a progressé de son côté de 3,6 % à 375 M CHF, adjugeant au groupe une marge d'Ebitda de 19,7 %, soit un léger retrait par rapport au premier semestre 2014 (20,4 %). Du côté de ses deux grandes divisions, Lonza peut aussi se satisfaire des résultats. Sa division Specialty ingredients, qui regroupe les produits de soins, l'agrochimie, les solutions industrielles ou encore le traitement de l'eau, a vu ses ventes progresser de 2,3 %, à 1,13 Mrd CHF. Elles ont principalement été soutenues par la demande de l'ensemble des marchés, toutes géographies confondues, assure Lonza. La division Pharma et Biotech affiche pour sa part une forte croissance de 11,9 % de son chiffre d'affaires, à 754 M CHF. Une performance due à une demande soutenue pour les produits commerciaux et cliniques, et à des services de sous-traitance plus complets et flexibles qui semblent plus séduire les clients, affirme le groupe. Du coup, Lonza confirme ses attentes d'une progression de 5 % de ses ventes pour l'année.

Le problème du franc suisse

La vraie raison du plan de restructuration ne réside pas dans ce bilan financier positif mais dans le problème du franc suisse. Avec la décision de la Banque nationale suisse en début d'année d'abandonner le cours plancher de 1,20 CHF par euro, qui avait été institué en 2011, la devise helvétique s'est nettement renforcée. Et a chamboulé la donne pour un bon nombre d'industriels. Grâce à l'acquisition d'Arch Chemicals en 2011, Lonza avait largement accru ses positions à l'international, notamment en Amérique du Nord. Cette acquisition l'a mis aussi plus à l'abri de variations radicales du franc suisse. Ainsi, le laboratoire suisse se juge bien moins exposé. Reste qu'avec le gigantesque complexe de Visp, l'exposition est beaucoup plus périlleuse. Et le groupe estime devoir agir sans attendre pour préserver la compétitivité du site. Quitte à retailler dans les effectifs.


Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Pharma
A la une sur Pharma

Effectuer une recherche

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Vaccins
Traçabilité
Stratégie
Réglementaires

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS