Les Français mal informés sur la R&D, selon le Leem

Le 01 novembre 2017 par Hélène Bour
* Mots clés :  ,

Qu'attendent les Français en termes d'information sur la découverte de nouveaux médicaments ? Sont-ils bien informés ? Comment perçoivent-ils l'industrie pharmaceutique dans ce domaine ? Pour le savoir, le Leem a effectué une étude sur un échantillon représentatif de la population française, et lance une nouvelle campagne de communication.

Selon une enquête menée via Internet par le syndicat des entreprises du médicament (Leem), 80 % des Français s'estiment mal informés sur les recherches et la découverte de nouveaux médicaments. Réalisée du 31 août au 5 septembre, selon la méthode des quotas et sur un échantillon représentatif de la population française constitué de 1 000 personnes, l'enquête du Leem visait à accompagner le déploiement de sa campagne de communication « La maladie ne dort jamais, nous non plus », lancée le 1er octobre, accompagnée du mot-dièse #SansRépit. La direction de la communication du Leem a posé quatre questions aux Français, pour connaître leur perception de la recherche sur les nouveaux médicaments et leurs attentes en termes d'information. Premier constat : 87 % des sondés estiment que les laboratoires pharmaceutiques jouent un rôle essentiel dans la découverte de nouveaux médicaments, ce qui montre « une grande légitimité de l'industrie pharmaceutique » dans le domaine de l'innovation médicale, a indiqué Odile Peixoto, directrice de BVA Santé, chargée de l'enquête. En tête des maladies nécessitant en priorité le développement de nouveaux médicaments, les Français placent le cancer, suivi par les maladies d'Alzheimer et de Parkinson, puis par le Sida et la sclérose en plaques. Portant sur l'information, la troisième question révèle que seuls 20 % des sondés s'estiment bien informés sur les recherches et la découverte de nouveaux médicaments. Un constat qui pourrait être dû à une trop grande discrétion de la part de l'industrie pharmaceutique, puisque plus de 9 Français sur dix (95 %) estiment que les laboratoires devraient communiquer davantage sur les recherches et découvertes qu'ils accomplissent dans le domaine du médicament.

 

Réconcilier les Français avec l'industrie pharmaceutique

 

Conscient de la défiance grandissante des Français envers l'industrie du médicament, le Leem a donc décidé d'employer des moyens importants pour inverser la tendance. Le syndicat a ainsi lancé une large campagne de communication d'1,3 million d'euros à destination du grand public afin de « répondre aux besoins d'informations exprimés par les Français » et de redorer l'image du secteur, entachée par de nombreux scandales sanitaires. « La force d'innovation des entreprises du médicament est largement méconnue du grand public, qui aspire par ailleurs à être mieux informé des progrès thérapeutiques. C'est pourquoi, à partir d'exemples emblématiques, le Leem a souhaité rendre visible et saluer l'engagement des 100 000 femmes et hommes de l'industrie pharmaceutique en France qui, quotidiennement, contribuent à la découverte, au développement et à la fabrication de médicaments innovants capables de guérir les malades et d'améliorer leurs conditions de vie », explique Patrick Errard, président du Leem.

Première grande campagne du Leem depuis 15 ans, celle-ci est composée de deux affiches diffusées dans le métro parisien et dans la presse magazine, portant sur les nouveaux médicaments en général, ainsi que le cancer. Ces affiches seront également relayées dans la presse médicale dès le 28 septembre 2017 pour sensibiliser les médecins et les pharmaciens. La campagne de communication comprend également un spot TV de 30 secondes diffusé sur huit chaînes de télévision aux heures de forte audience. Elle devrait ensuite être reprise par plusieurs pays européens. Le but étant, pour le président du Leem, de restaurer un bon niveau de confiance entre patients et industriels du médicament, en explicitant aux Français ce qu'est l'industrie pharmaceutique et quel est le sens qu'elle donne à son travail.

CHIFFRES CLÉS SUR LA RECHERCHE DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT

7 000 nouveaux médicaments en développement aujourd'hui Cancer : 1 800 nouveaux médicaments en développement 3 millions de vies sauvées chaque année dans le monde grâce aux vaccins Sida : 160 nouveaux médicaments en développement Maladies cardio-vasculaires : 600 nouveaux médicaments en développement Diabète : 475 nouveaux médicaments en développement Eczéma, psoriasis : 277 nouveaux médicaments en développement Maladies rares : 567 nouveaux médicaments en développement Alzheimer, Parkinson : 1 300 nouveaux médicaments en développement Hépatite C : plus de 95 % des patients traités guérissent. 29 nouveaux médicaments en développement Source Leem


Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Pharma
A la une sur Pharma

Effectuer une recherche

Article extrait d'Industrie Pharma Magazine

Le 1er magazine de la chimie fine et du process pharmaceutique

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Vaccins
Traçabilité
Stratégie
Réglementaires

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS