L’article que vous souhaitez consulter est réservé
aux abonnés de Industrie Pharma Magazine


Le 01 décembre 2017 à 00h 00 par NICOLAS VIUDEZ
* Mots clés :  , ,

L'IMT et Servier conçoivent un « bootcamp » dédié aux cadres opérationnels

Extrait : Le décor est immersif. Une véritable ligne d'emballage, opérationnelle, et des figurants, qui donnent la réplique et permettent de concevoir de nombreuses situations de la vie quotidienne en production pharmaceutique. C'est là le concept de l'IMPS, Institute for Management and Performance Sucess, une structure imaginée par les laboratoires Servier en partenariat avec l'IMT de Tours. Hervé Galtaud, directeur de l'IMT, nous présente la démarche qui a mené à la création de cette nouvelle formation : « Le premier contact avec les laboratoires Servier remonte avant l'été 2016 avec janvier 2017 comme échéance fixée pour le début des formations » . Laurent Dray, directeur de la performance du groupe Servier, explique le choix de l'IMT : « Ce qui nous intéressait, c'est le plateau technique et la mise en situation. De notre côté, nous avons amené à l'IMT notre savoir-faire sur la performance » . Une co-construction du projet sur quelques mois qui a donné naissance à une formation en mode bootcamp, composée de 18 modules répartis sur 3 jours.   Le « learning by doing » en premier plan   L'originalité de la formation réside dans son plateau technique, une véritable ligne de conditionnement et des scénarios réalistes, destinés à immerger les managers dans leurs pratiques quotidiennes. Les employés en formation peuvent compter sur les employés de l'IMT mis à contribution au cours de la formation, en occupant des rôles d'opérateurs et de managers. « On travaille sur des cas concrets évoqués par les managers, à partir de ce qu'ils peuvent vivre sur le site de production » , souligne Hervé Galtaud. La mise en pratique se fait sur la ligne de conditionnement, en privilégiant au maximum cette approche de terrain. « Pendant la formation, sur 3 jours, 75 % du temps est passé sur cette ligne et 25 % en salles pour débriefer les ateliers » , précise encore Hervé Galtaud. Cette phase en salle permet au manager d'observer et d'affiner la compréhension de son rôle. « Au cours de ces trois jours, on va aborder différents outils de la performance industrielle, mais c'est avant tout la dimension humaine et la partie de management des...

comment lire l'article complet ?

Vous devez etre abonne a Industrie Pharma Magazine

Saisissez vos codes d'accès :



Abonnement 1 an

7 numéros + accès aux articles en ligne
+ Le spécial usines pharmaceutiques
+ Le guide des Achats de la Chimie, Parachimie et Pharmacie.

Je m’abonne

A la une sur Pharma

Article extrait d'Industrie Pharma Magazine

Le 1er magazine de la chimie fine et du process pharmaceutique

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Vaccins
Traçabilité
Stratégie
Réglementaires

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS