Ibuprofène : BASF investit 200 M€ en Allemagne et aux États-Unis

Le 03 juillet 2017 par J.C.

Le géant mondial de la chimie va lancer un programme d'investissements de l'ordre de 200 millions d'euros pour renforcer ses capacités mondiales d'ibuprofène, ingrédient pharmaceutique actif (API) indiqué dans le traitement de la douleur, de la fièvre et des inflammations. Ce plan de renforcement capacitaire se décline en deux volets. Le principal concerne la construction d'une usine de taille mondiale d'ibuprofène à Ludwigshafen, en Allemagne, là où BASF détient son plus grand complexe intégré (Verbund) au monde. Sans dévoiler les capacités, le groupe allemand assure qu'il s'agira de la première usine de taille mondiale de ce type en Europe. La mise en service est prévue pour 2021. Outre-Atlantique, BASF prévoit plus simplement de muscler les capacités de son usine de Bishop, au Texas. Cette usine aux normes GMP produit de l'ibuprofène depuis plus de 20 ans. Les extensions seront démarrées courant 2018. L'objectif est de combler des manques d'approvisionnement d'ibuprofène dans le monde, explique BASF. Le géant allemand assure par ailleurs qu'une fois l'usine de Ludwigshafen en service, il sera le seul groupe au monde à disposer de deux sites de production d'ibuprofène.

Cette activité est intégrée dans la division Performance Products (15 Mrds € de chiffre d'affaires en 2016) du groupe, et plus précisément dans la business unit BASF Nutrition et Health. Laquelle regroupe les segments de nutrition animale et nutrition humaine (vitamines, caroténoïdes, stérols, émulsifiants, acides gras oméga-3), d'arômes et ingrédients aromatiques pour les industries des parfums et saveurs, et la partie pharmacie. Cette dernière comprend des excipients et des APIs, comme l'ibuprofène et des acides oméga-3. Nutrition et Health a enregistré en 2016 des ventes mondiales de 1,93 Mrd €. Un chiffre en retrait de 3 % sur un an, en raison de la cession en 2015 pour 270 M€ au Suisse Siegfried de l'activité de synthèse à façon et d'une partie des APIs (éphédrine, pseudoéphédrine, et caféine) de BASF (CPH n°717).


Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Pharma
A la une sur Pharma

Effectuer une recherche

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Vaccins
Traçabilité
Stratégie
Réglementaires

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS