Helsinki et Bonn candidates pour accueillir l'EMA

Le 17 juillet 2017 par H.B.

Le comité ministériel chargé des affaires européennes de Finlande a annoncé avoir choisi la ville d'Helsinki comme candidate pour accueillir l'Agence européenne du médicament (EMA). Parallèlement, le gouvernement allemand a proposé la candidature de Bonn, située au sud de Cologne. Actuellement basée à Londres (Royaume-Uni), celle-ci est en effet chargée de déménager du fait du Brexit. La capitale finlandaise sera donc en compétition avec plusieurs autres villes européennes parmi lesquelles Lille (Hauts-de-France), Stockholm (Suède), Amsterdam (Pays-Bas), Copenhague (Danemark), Bratislava (Slovaquie) ou encore Barcelone (Espagne). La Finlande compte sur les atouts de sa capitale en termes de liaisons aériennes, de capacités hôtelières et la présence d'écoles multilingues pour faire la différence et attirer les fonctionnaires de l'EMA, qui compte tout de même 900 salariés. Ces critères font en effet partie de ceux pris en compte par la Commission européenne pour évaluer les différentes candidatures.

De son côté, Armin Laschet, ministre du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (Allemagne), assure que « Bonn sera un atout pour l'EMA autant que l'EMA sera un atout pour Bonn ». « En raison de son emplacement au centre de l'Europe et de son excellent environnement, la ville fédérale est l'emplacement idéal pour l'Agence européenne du médicament et ses membres », a-t-il déclaré. Le ministère allemand de la Santé a présenté un dossier de candidature de la ville de Bonn autour du thème « Au plus près de l'Europe », pour vanter sa proximité géographique avec les hautes institutions européennes. Cette ancienne capitale de l'Allemagne de l'Ouest est déjà le lieu de résidence de 18 institutions affiliées à l'Organisation des Nations unies. Selon le calendrier dévoilé, les 27 États de l'UE ont jusqu'au 31 juillet pour proposer les villes candidates, candidatures qui seront évaluées jusqu'au 30 septembre. Mais le choix final reviendra aux États membres, lors d'un vote qui se tiendra en novembre.

Pour rappel, le rôle principal de l'EMA est d'évaluer et de superviser les médicaments à usage humain et vétérinaire présents sur le marché européen, pour assurer la protection et la promotion de la santé publique et animale.


Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Pharma
A la une sur Pharma

Effectuer une recherche

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Vaccins
Traçabilité
Stratégie
Réglementaires

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS