Daiichi Sankyo investit 122 M€ sur trois sites japonais

Le 09 mai 2017 par Hélène Bour

Le laboratoire japonais a annoncé, fin avril, qu’il allait débloquer 15 milliards de yens, soit environ 122 M€, afin d’optimiser et d’améliorer ses capacités de production de conjugués anticorps-médicaments (ADC en anglais). « Cet investissement stratégique renforcera notre leadership et expertise dans la fabrication d’ADC, alors que nous utilisons notre propre technologie ADC pour plus de deux douzaines de produits biologiques au stade préclinique ou en développement », a déclaré Katsumi Fujimoto, directeur exécutif sénior et président de la division Chaîne d’approvisionnement de Daiichi Sankyo. « Nos capacités de production vont plus que tripler d’ici 2021, nous donnant une plus grande flexibilité pour la R&D, et renforçant notre future production commerciale », a-t-il précisé. L’investissement se traduira par la construction et la rénovation de lignes de production au sein de trois usines japonaises, dont Daiichi Sankyo n’a cependant pas dévoilé les noms. « Nous sommes déterminés à poursuivre l’avancement et l’accélération de notre franchise ADC, et l’expansion de nos capacités de fabrication nous permettra de perfectionner notre expertise en ADC, à mesure que nous progressons dans le développement et l’étude de ces médicaments complexes », a conclu Antoine Yver, vice-président exécutif et responsable mondial de R&D en oncologie de Daiichi Sankyo. Les conjugués anticorps-médicaments sont une nouvelle classe thérapeutique contre le cancer qui délivre une chimiothérapie cytotoxique directement aux cellules cancéreuses. Un anticorps monoclonal se lie à un récepteur spécifique exprimé à la surface des cellules cancéreuses, rentre dans ces cellules et y délivre un médicament qui les détruit. La franchise ADC de Daiichi Sankyo se compose à ce jour de six nouveaux ADC, incluant quatre composés en phase I et deux en phase préclinique. Les deux composés les plus avancés, DS-8201 et U3-1402, visent à traiter certains cancers du sein à des stades avancés voire métastasés.


Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Pharma
A la une sur Pharma

Effectuer une recherche

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Vaccins
Traçabilité
Stratégie
Réglementaires

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS