CDMO : Catalent acquiert Cook Pharmica pour 950 M$

Le 25 septembre 2017 par H.B.
* Mots clés :  ,

Le sous-traitant pharmaceutique américain a annoncé, le 19 septembre, avoir conclu un accord en vue d'acquérir son compatriote Cook Pharmica, dont le siège se situe à Bloomington, en Indiana (États-Unis). Ce dernier est un producteur et développeur à façon (CDMO) qui fournit l'industrie pharmaceutique en substances actives, en cultures cellulaires, mais aussi en services de développement et de commercialisation divers. Pour s'en emparer, Catalent déboursera 950 millions de dollars (791 M€), dont 750 M$ dès la clôture de l'opération, prévue au quatrième trimestre 2017. Le solde de 200 M$ sera réglé sous forme de versements égaux, sans intérêt, pour chacun des quatre anniversaires suivant la clôture. Catalent a déclaré qu'il prévoyait de financer l'opération avec environ 450 M$ de nouvelles dettes et 250 M$ d'actions. Les deux CDMO ont indiqué que les 750 associés de Cook Pharmica rejoindront les 10 000 salariés de Catalent.

Créée en 2004 et issue de Cook Group, Cook Pharmica a enregistré 179 M$ de chiffre d'affaires pour l'exercice clos le 30 juin dernier. Son unique installation de Bloomington, qui s'étend sur plus de 80 000 m2, lui confère une expertise en formulations stériles, en seringues préremplies, en cartouches, mais aussi en remplissage et en conditionnement. De son côté, Catalent, dont le siège est basé à Somerset (New Jersey) possède un réseau de 30 installations de par le monde, qui comprend notamment une usine de bioproduction à Madison (États-Unis), des services de remplissage et de conditionnement à Bruxelles (Belgique) et à Limoges (Haute-Vienne), mais aussi la plateforme technologique Smartag d'Emerville (Californie) et quelques sites de biologie analytique. Cette acquisition viendra compléter les capacités en produits biologiques de Catalent, jusque-là davantage spécialisé en médicaments sous forme orale, à inhaler ou sans ordonnance (OTC, compléments alimentaires et beauté). Jusqu'alors, les produits biologiques ne représentaient qu'environ 14 % des revenus consolidés de Catalent, précise Reuters. « Les capacités complémentaires de développement biologique, de bioproduction et de remplissage de Catalent et de Cook Pharmica fourniront aux entreprises biopharmaceutiques un partenariat unique et intégré qui subviendra à un large éventail de besoins aux niveaux clinique et commercial », s'est réjoui John Chiminski, p-dg de Catalent. « Nous prévoyons d'investir massivement [à Bloomington], ainsi que dans notre usine de Madison et dans le reste du réseau biologique de Catalent afin de construire un véritable leader mondial dans le marché des produits biologiques », a-t-il ajouté.

5,5 M$ pour son site de Philadelphie

Le laboratoire américain Catalent a par ailleurs annoncé un investissement de 5,5 M$ pour son site de Philadelphie (États-Unis), afin de disposer de capacités supplémentaires d'entreposage et de stockage. La fin des travaux est prévue pour novembre prochain.


Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Pharma
A la une sur Pharma

Effectuer une recherche

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Vaccins
Traçabilité
Stratégie
Réglementaires

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS