Aspapharm offre du sur-mesure pour le conditionnement

Le 01 janvier 2017 par VALÉRIE MOULLE
* Mots clés : 

La société Aspapharm représente aujourd'hui sept constructeurs étrangers en France. Leur point commun : vouloir se développer en France, avec des solutions de conditionnements primaire et secondaire innovantes, adaptées aux demandes des clients.

Aspapharm a été créé, il y a trois ans et demi, et représente aujourd'hui sept constructeurs étrangers en France : Atlantic Zeiser, Iwata Label, Jakob et Wienmeier, Rohrer, Aranow, Collischan, Oli. Positionnés sur le conditionnement primaire, secondaire ou l'équipement de fin de ligne, tous sont spécialisés dans la pharma, les trois derniers étant également présents sur le marché des compléments alimentaires et du « food ». Les constructeurs répondent à un portrait-robot type : « ce sont souvent des sociétés familiales employant 50 à 200 personnes, très spécialisées sur leur segment de marché et souhaitant se développer en France. Elles proposent des solutions uniques, innovantes, ou sont en mesure de personnaliser les machines en fonction du cahier des charges des clients », explique Henri du Bos, directeur général d'Aspapharm.

Tous les constructeurs ont été choisis un par un, depuis trois ans et demi, pour leur capacité à répondre à des besoins du marché. « Notre but n'est pas de collectionner les constructeurs, mais de les sélectionner avec attention. Nous connaissons parfaitement les 220 sites de production pharma en France, nous savons sur quels types de produits et formes galéniques ils sont positionnés et nous n'allons donc pas voir les clients par hasard », précise le DG. Les clients d'Aspapharm sont situés en France et en Belgique et couvrent tout le spectre du développement industriel, des essais cliniques jusqu'aux petites, moyennes et grandes productions. La société, qui emploie quatre personnes, n'a pas vocation à développer des filiales à l'étranger, même s'il lui arrive d'apporter ces solutions ou de vendre des machines dans d'autres pays.

 

Mieux répondre aux attentes des clients

 

L'objectif d'Aspapharm est de proposer des solutions personnalisées à ses clients. Ainsi, en conditionnement primaire, le Stickpack, venu de l'alimentaire, se développe actuellement sur le marché pharma. Dans ce domaine, Aranow propose des configurations capables d'embarquer deux ou trois systèmes de dosage (poudre, liquide...), au stade du développement industriel, pour des machines produisant donc peu et devant être mobilisables rapidement pour les différentes étapes d'un projet : le changement entre les différents types de dosage s'opère très rapidement, grâce à des unités translatant de gauche à droite ou d'avant en arrière, permettant d'éviter au maximum le démontage des pièces. Cette solution a été intégrée au moment de la conception et développée pour répondre précisément aux attentes du client. De même, sur les mélanges de poudres, des clients souhaitaient être assurés d'avoir un mélange homogène et Aranow a mis au point une configuration de machine présentant à la fois un dosage à vis pour l'excipient problématique et un dosage volumétrique pour le principe actif et les autres excipients.

La volonté de s'adapter aux demandes spécifiques des clients s'applique aussi aux évolutions réglementaires : ainsi, certains laboratoires doivent définir des stratégies sur l'encaissage, liées aux questions de sérialisation et d'agrégation. En effet, en fonction du positionnement du code datamatrix sur l'étui, le contrôle devra être réalisé avant ou après la mise en caisse : les clients doivent donc définir leur stratégie par rapport à leurs présentations packaging et se retrouvent face à des questions qu'ils n'avaient pas forcément anticipées... « Ils ont alors en face d'eux soit des constructeurs qui opèrent toujours d'une certaine façon, soit au contraire des constructeurs qui réfléchissent à la meilleure solution, en fonction de leur problématique. Dans ce cadre des équipements de fin de ligne, sur le sujet sérialisation et agrégation, nous sommes amenés à faire du sur-mesure », souligne Henri du Bos.

Certains constructeurs développent également de nouveaux concepts, à l'instar de Rohrer, par exemple, qui a breveté des formes galéniques, notamment les blisters Lyoc (blisters lyophilisés), permettant d'intervenir très tôt dans le développement chez le client.

 

Développer les marchés

 

D'une manière générale, Aspapharm a vocation à représenter ses constructeurs qui, sans son intervention, auraient des difficultés, seuls, à pénétrer le marché du fait de leur forte spécialisation ou de la barrière de la langue. Chacun d'eux a actuellement une vingtaine de projets en cours. « Nous sommes un agent moderne. Nous expliquons exactement aux constructeurs ce que nous faisons, qui nous allons voir, quels projets nous leur apportons. Nous ne faisons pas écran avec les clients », affirme le DG. Face aux solutions qu'ils proposent, l'objectif d'Aspapharm est de les faire connaître, de détecter des projets correspondant à leur savoir-faire pour les aider à trouver des marchés et transformer leur collaboration en succès commun. « Notre marque de fabrique, c'est le projet personnalisé. Nous cherchons à proposer des solutions nouvelles, innovantes, efficaces, qui soient reproductibles plusieurs fois, pour des clients différents ».

Aspapharm s'inscrit par ailleurs dans un rôle de formation, afin de répondre au mieux aux questions de ses clients, notamment réglementaires, et de les informer des tendances du marché.

 

Les clients doivent définir leur stratégie par rapport à leurs présentations packaging face aux exigences réglementaires.

 

SALON ALL4PACK

Aspapharm dresse un bilan positif du salon all4pack Paris (ex « Emballage et manutention »), qui s'est déroulé du 14 au 17 novembre, avec plus de 200 visiteurs sur son stand et la vente de plusieurs machines de dosage. Parmi les innovations présentées par la société lors de l'évènement, deux émanent d'Iwata Label : la solution de protection des flacons « high potent » contre la casse consiste à introduire le flacon dans un cylindre en plastique, avant que l'étiqueteuse ne dépose une étiquette adhésive, rétractable, maintenant l'ensemble solidaire et garantissant le confinement. La technologie « Tamper Evident », de son côté, permet de déposer une étiquette adhésive rétractable autour d'un flacon ou d'une seringue pré-remplie. Aspapharm a également présenté deux innovations de Rohrer : le Blister Stérile, une alternative au Blow Fill Seal permettant de traiter les petites séries et protégeant le produit de la lumière, de l'oxygène et de l'évaporation, et le Blister Diagnostic, contenant des réactifs prêts à l'emploi.


Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de Pharma
A la une sur Pharma

Effectuer une recherche

Article extrait d'Industrie Pharma Magazine

Le 1er magazine de la chimie fine et du process pharmaceutique

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Vaccins
Traçabilité
Stratégie
Réglementaires

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS