Les fabricants d’encres d’imprimerie sont inquiets Suppression de la propagande électorale papier : le G.M.I. réagit à son tour Exhibit Group s’équipe en numérique industriel Le groupe Stratus Packaging présente son offre cosmétique La FIAC 2014 sous le signe du Creative Power pour Antalis
  • Imprimer
  • Envoyer
  • Envoyer

Le calendrier Cloître est arrivé

Le 22 novembre 2010 par Bakhta Jomni

Chaque année, depuis plus de 25 ans, artistes et donneurs d’ordres attendent avec impatience son arrivée. Le calendrier Cloître a été présenté jeudi 18 novembre aux clients parisiens de l’imprimerie bretonne. Celui-ci, s’étalant de décembre 2010 à janvier 2012, présente les œuvres de l’artiste bretonne Myriam Guénaïzia. La couverture, du papier Malmero 300 grammes distribué par Inapa, comporte une jolie découpe laser sous-traitée par la société Lasergraph. Le logo de couverture a été imprimé par Cloitre en blanc couvrant en encre UV, sur une CD 5 couleurs + groupe vernis UV. L’intérieur, imprimé sur une Komori 8 couleurs 700/102, a quant à lui été réalisé sur du tempo de chez Papyrus, « un couché ½ mat qu’on utilise dans une démarche développement durable pour éviter le vernis. Il sèche rapidement et a l’effet d’un couché brillant », précise Alain Cloître, Directeur Général de l’imprimerie.

Le choix de l’artiste se fait en comité de direction. Un artiste différent est sélectionné chaque année. Le calendrier, décliné également en blocs et sous-mains, est offert aux clients ainsi qu’à l’artiste qui s’en servira comme outil promotionnel. Bilingue en français et breton (noms de saints compris), le calendrier inclut des proverbes, notamment chinois, qui correspondent à la façon de voir et à la philosophie de l’entreprise. Ce calendrier est tiré à 3000 exemplaires.
L’exposition des œuvres de Mme Guénaïzia (jusqu'au 22 novembre) et la présentation du nouveau calendrier ont été l’occasion pour l’imprimerie Cloître de proposer deux ateliers de formations à leurs clients. Les thèmes choisis étaient le papier et le façonnage et le JDF. Faire découvrir de nouveaux supports entre aussi dans la stratégie de l’entreprise. Cette année, le support Yupo Tako (qui veut dire la pieuvre en japonais) distribué par Inapa et Papyrus, a servi à promouvoir l’événement. Imprimé sur les presses numériques Indigo de chez Cloître, il colle aux surfaces plates comme une pieuvre grâce à sa structure faite de micro ventouses. Il n'utilise pas d'adhésifs, ne laissant aucune sensation collante sur l'étiquette ou le support.
 

Le calendrier

Le logo de couverture a été imprimé par Cloitre en blanc couvrant en encre UV.

Les oeuvres de Myriam Guenaïzia 1

Myriam Guénaïzia a trouvé son public en Espagne dès le début des années 80.

Les oeuvres de Myriam Guenaïzia 2

L'acrylique et l'huile s'unissent dans des tons bleus, orangers et rouges.

Les artistes

L’artiste bretonne Myriam Guénaïzia et Alain Cloître, Directeur Général de l’imprimerie.

De l'innovation

Le support Yupo Tako fonctionne comme une ventouse.

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous