Une presse professionnelle sérieuse...

Le 27 février 2012 par Henri Saporta

Partagez l’info :

envoyer à un ami
Le secteur représente un chiffre d'affaires de 1,7 milliard d'euros.
Le secteur représente un chiffre d'affaires de 1,7 milliard d'euros.

Une étude de l'Ifop pour la FNPS montre que les lecteurs sont très attachés aux publications de leur secteur d'activité. -

Réalisée par l’Ifop pour le compte de la Fédération nationale de la presse d’information spécialisée (FNPS) auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures, une étude récente, intitulée "L’image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures", montre que "la presse professionnelle dans son ensemble recueille des jugements très positifs et répond de manière tout à fait adaptée aux exigences et aux attentes de ses lecteurs". Ce secteur d’activité rassemble quelque 500 éditeurs et compte plus de 1600 titres imprimés et/ou en ligne à l’image d’Emballages Magazine. Soit un chiffre d'affaires de 1,77 milliard d'euros pour une diffusion totale cumulée de 380 millions d'exemplaires et 4 600 journalistes. Les abonnements constituent 59% des ressources financières contre 41% pour la publicité.



Sérieuse. La presse professionnelle est perçue, avant tout, comme sérieuse : "les professionnels la qualifient de crédible et fiable (92%) et utile dans l’exercice de leur métier (89%). Elle leur permet de se tenir informés des innovations et expériences (88%), de progresser dans leur pratique professionnelle (78%) et elle contribue à leurs besoins de formation (73%)". Mais c’est aussi une presse de proximité : "ses lecteurs se disent très attachés à la lecture de leurs titres (81%), et signe de l’intérêt qu’ils leur portent, ils souhaitent davantage d’informations dans leur domaine d’activité (82%) et en recommandent même la lecture à leurs collègues et confrères (78%). En conséquence, 65% ne pourraient pas se passer de la lecture de la presse professionnelle et ils considèrent appartenir à une communauté de personnes lisant les mêmes titres qu’eux (61%)".


Internet. Et c'est enfin une presse qui a su prendre le virage de l‘information en ligne : "La consultation des sites internet des titres de la presse professionnelle apparaît très répandue (84%). Au même titre que leurs équivalents papiers, ces sites web bénéficient de jugements très positifs : 95% les jugent « riches en informations », et 94 % « crédibles et fiables », bénéficiant certainement du crédit accordé à la marque papier. Complémentaires par rapport aux titres papiers que les personnes consultent (93%), les sites web se révèlent également utiles dans l’exercice de leur métier (91%), plutôt faciles à utiliser (90%) et esthétiques (73%)".

 

L’image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures


Effectuer une autre recherche




À la une

A suivre dans l'actualité

Automatismes Codage Composants Conditionnement primaire

Sites du groupe

Usine Nouvelle LSA L'Echo Touristique Emballages Magazine

 Publicité  Pour nous contacter  Condition générales d’utilisation  RSS  GISI Recrute

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus