Une belle soirée au Shangri-La

Le 01 juillet 2015 par Henri Saporta
* Mots clés :  Evénements, Stratégies Emballages, Stratégies Emballages 2015

Partagez l’info :

envoyer à un ami
A. Freidinger, F. Ballin, V. Bregeon, E. Deregnaucourt et S. Tordjeman sont les lauréats de la troisième édition de Stratégies Emballages.
A. Freidinger, F. Ballin, V. Bregeon, E. Deregnaucourt et S. Tordjeman sont les lauréats de la troisième édition de Stratégies Emballages.
© Léo Andrés

Annette Freidinger-Legay, Fabrice Ballin, Véronique Bregeon, Ève Deregnaucourt et Steven Tordjeman sont les cinq lauréats de la troisième édition de Stratégies Emballages. -

C’est au Shangri-La que la troisième édition de Stratégies Emballages a eu lieu le mardi 30 juin. Dans le cadre magnifique de ce grand hôtel parisien et sous un soleil radieux, quelque 200 participants ont répondu présent à l’invitation d’Emballages Magazine pour rencontrer les cinq Managers Emballage de l’année 2015 mis à l’honneur : Steven Tordjeman (So Shape), Ève Deregnaucourt (Bacardi-Martini), Véronique Bregeon (Merial), Fabrice Ballin (Cristalco) et Annette Freidinger-Legay (Côté Emballage). Cette édition a pu se tenir grâce à la confiance de nos cinq partenaires, DS Smith, Emballage 2016 (Comexposium), MGI, Mettler Toledo et Uni Packaging. Stratégies Emballages a également bénéficié du soutien des principales formations de la filière, à l'image de l’Association des maîtres en packaging (Ampac) qui fédère les anciens et les étudiants de la filière emballage de l’ESIReims, de l’École supérieure européenne de packaging (Esepac), du Centre européen du packaging et de l’emballage (CEPE) ou encore de FS Pack à Cognac… Placée sous le signe de la transmission de l'expertise au sein d’une communauté professionnelle, cette édition s’accompagne d’un dossier inédit sur les métiers du packaging dans le numéro de juin-juillet d’Emballages Magazine. Le compte-rendu de l’événement est programmé pour le numéro de septembre.

 

Steven Tordjeman

Le cofondateur de So Shape s’est vu remettre son trophée par Nathalie Caresmel, directrice marketing d’Uni Packaging.

Un pharmacien devenu entrepreneur : ainsi pourrait se résumer le parcours de Steven Tordjeman. Après son diplôme de pharmacien obtenu à Marseille (Bouches-du-Rhône), Steven Tordjeman enchaîne plusieurs expériences en officine. Mais le jeune diplômé est plus attiré par la création des produits que par leur commercialisation. So Shape est né. Le positionnement ? "Aider les personnes soucieuses de leur forme et de leur santé en développant de vrais produits gourmands, à la nutrition optimale et à la formulation irréprochable". La contrainte ? "Nous savions que pour réussir à démocratiser la nutrition saine, il fallait un packaging original capable de toucher et parler à chacun", explique Steven Tordjeman. Le jeune entrepreneur découvre jour après jour la complexité du monde de l'emballage.

 

Ève Deregnaucourt

La responsable qualité chez Bacardi-Martini s’est vu remettre son trophée par Jean-Marc Dahan, directeur commercial de MGI.

Ingénieure agro issue de l’Institut supérieur d'agriculture (ISA) de Lille (Nord) et du Cycle d’enseignement supérieur en industries agroalimentaires (Cesia), Ève Deregnaucourt fait ses premières armes chez William Saurin au service qualité pour prendre ensuite le management du laboratoire de contrôle et de validation des lots puis un poste d’ingénieur amélioration continue en production. Ève Deregnaucourt découvre l’univers des très hautes cadences de remplissage chez Coca-Cola. Cette expérience dans la grande consommation conduit un cabinet de recrutement à la contacter pour un poste dans l’univers du luxe. Après Rémy Martin, Ève Deregnaucourt rejoint Bacardi-Martini pour le cognac Otard et la vodka Grey Goose. "L’évaluation esthétique n’est pas uniquement basée sur le visuel mais implique les cinq sens. Nous allons jusqu’à bannir les odeurs de colle des coffrets montés, à estimer le poids ou la prise en main d’un bouchon, ou le côté soft touch d’un traitement de surface", souligne Ève Deregnaucourt pour qui  "le bon gros sens" a la vertu de la simplicité. Eve a été interrogée par Lise Brette, étudiante à FS Pack Cognac. Un beau symblole de la transmission de l'expertise. 

 

Véronique Bregeon

La responsable de l’innovation packaging chez Merial (Sanofi) s’est vu remettre son trophée par Norbert Haté, directeur général de la division Product Inspection de Mettler Toledo.

Diplômée de l’Esiec et de l’Esepac, une formation très œcuménique pour tout dire, l’emballage est pour Véronique Bregeon un choix très précis. Le choix d’une filière qui offre de nouveaux métiers et recrute. Un choix que valide une carrière riche en développements. Véronique Bregeon favorise l’écoute. "L’innovation packaging nécessite de la disponibilité pour pouvoir saisir toutes les opportunités d’évaluation et/ou recherche de nouveaux concepts. C’est pourquoi je travaille en m’appuyant sur un réseau de contributeurs au sein de l’entreprise, du marketing à la recherche et développement en passant par la logistique", observe-t-elle. Selon Véronique Bregeon, le spécialiste du packaging, positionné comme "un expert généraliste", "doit conduire une entreprise à voir l’emballage, dont ce n’est pas le cœur de métier, non pas comme un mal nécessaire mais comme une source de création de valeur". Il reste finalement encore beaucoup faire car, "dans trop d'entreprisescette fonction reste encore au stade embryonnaire".

 

Fabrice Ballin

Le responsable de développement packaging de Cristalco s’est vu remettre son trophée par Thibault Laumonier, directeur général packaging France de DS Smith.

"Chez Cristal Union (Cristalco), le développement packaging est intégré au marketing. Cela me permet de plus facilement appréhender les attentes de nos clients et de partager les projets de la conception à la commercialisation. Pour améliorer la réactivité dans notre processus développement, nous avons constitué une “inno-team” pour associer en amont les autres services de l’entreprise qui sont impliqués dans la démarche, ce qui permet de gagner beaucoup de temps et de mieux fédérer pour lancer plus facilement les innovations." Ainsi s’exprime Fabrice Ballin, responsable développement packaging. D'ajouter : "L’emballage de demain sera évidemment écoconçu, biosourcé, green, et juste nécessaire. Il faudra imaginer des emballages simples d’utilisation, pratiques, solides, esthétiques, réutilisables, recyclables ou biodégradables, et économiques. Pour répondre à certaines attentes, il sera plus communicant, actif, intelligent, il disposera d’un QR code ou d’une puce électronique qui lui permettra d’assurer sa traçabilité individuelle et d’informer en temps réel. Il interagira avec le produit en fonction des conditions de conservation". Fabrice Ballin a fait de la méthode Opta pour "On peut toujours améliorer" une clé pour progresser par étapes.  

 

Annette Freidinger-Legay

La consultante internationale s’est vu remettre son trophée par Véronique Sestrières, directrice des salons Emballage et Manutention.

Consultante internationale depuis 2003, expert international pour l’International Trade Center, l’Union européenne, Bpifrance, membre de l’European Packaging Institutes Consortium (Epic), Annette Freidinger-Legay conduit des expertises et réalise des études tout en assurant des formations et la promotion des métiers de l’emballage et du conditionnement. C’est le sens de la collaboration - ancienne - avec le salon Emballage organisé par Comexposium, mais aussi de la contribution à Emballages Magazine pour mener à bien, dans le numéro de juin-juillet, le dossier inédit consacré aux métiers du pack. Annette Freidinger-Legay se plaît à citer Gaston Berger : "Demain ne sera pas comme hier. Il sera nouveau et il dépendra de nous. Il est moins à découvrir qu’à inventer". Ingénieure agro de formation, Annette Freidinger-Legay partage aujourd’hui son expertise dans les pays du monde où l’emballage n’a pas encore déployé tout son potentiel en termes de lutte contre le gaspillage et comme garant de la sécurité alimentaire et sanitaire. L’Afrique peut maintenant tirer le meilleur de l’emballage en évitant les écueils liés à un développement trop rapide et mal maîtrisé.


Recherches liées

shangri

Effectuer une autre recherche




À la une

A suivre dans l'actualité

Automatismes Codage Composants Conditionnement primaire

Sites du groupe

Usine Nouvelle LSA L'Echo Touristique Emballages Magazine

 Publicité  Pour nous contacter  Condition générales d’utilisation  RSS  GISI Recrute

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus