Une “battle du pack” avec Smurfit Kappa

Le 13 juillet 2017 par Henri Saporta
* Mots clés :  Matériaux, Carton ondulé, Innovation

Partagez l’info :

envoyer à un ami
Smurfit Kappa a mis en compétition deux bureaux d'études.
Smurfit Kappa a mis en compétition deux bureaux d'études.
© Guillaume Leblanc

Le fabricant d’emballages en carton ondulé a mis deux bureaux d’étude en compétition lors de sa dernière convention. -

Une “battle du pack” ! Smurfit Kappa n’a pas lésiné sur les moyens pour sa troisième convention baptisée “Packaging & Perspectives 2017” qui s’est tenue le 6 juillet à l’hôtel Marriott Rive Gauche à Paris. Dans un cadre futuriste regroupant le meilleur des dernières technologies, deux bureaux d’étude du spécialiste de l'emballage en carton ondulé se sont affrontés pour réaliser en quelques heures un prototype de prêt-à-vendre (PAV) associé à son présentoir à partir d’un cahier des charges choisi le matin même par les 250 clients réunis pour l’occasion. Pour Jean-Christophe Bugeon, le patron de Smurfit Kappa France, “cette première mondiale” démontre, certes l’incroyable puissance des nouveaux outils de création numériques, mais surtout la capacité d’un fabricant d’emballages à finaliser un projet en quelques semaines là où il fallait auparavant des mois. En fin de journée, les clients ont découvert la solution complète en 3D dans un magasin virtuel projeté sur un écran de 15 mètres. Pour porter cet événement, Smurfit Kappa s'est appuyé sur le talent de Jérôme Bonaldi : le journaliste et animateur connaît très bien le monde de l'emballage pour avoir animé le concours de l'Oscar de l'emballage plusieurs années durant.

 

Mutations

Cette réactivité est d’autant plus stratégique que les mutations rapides de la grande consommation bouleverse les relations entre fournisseurs et donneurs d’ordre. Smurfit Kappa se positionne désormais sur l’omnicanalité, soit la nécessité pour une grande marque d’être présente sur plusieurs circuits commerciaux simultanément. Si le commerce électronique offre des perspectives de croissance très importantes, le recul des hypermarchés au profit de petites surfaces urbaines constitue, par exemple, un enjeu tout aussi important. Pour Gérard Mathieu, directeur marketing et innovation, l’emballage de regroupement, autrement dit l’emballage secondaire, est à l’aube d’une révolution. Car qui dit omnicanalité dit une omnilogistique qui reste encore à inventer à l’aide d’outils de conditionnement très souples car dopés à l’industrie 4.0.

 

Drone

Si le drone de livraison synthétise aujourd'hui tous les fantasmes, il traduit, dans tous les cas, une tendance de fond : la fragmentation des flux. Un fournisseur d’emballages en carton ondulé doit répondre à la fois aux flux massifs sur palettes en semi-remorque et à l’expédition d’un simple colis à l’unité. Un grand écart tempéré par la nécessité de maîtriser des coûts.


Effectuer une autre recherche




À la une

A suivre dans l'actualité

Automatismes Codage Composants Conditionnement primaire

Sites du groupe

Usine Nouvelle LSA L'Echo Touristique Emballages Magazine

 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS  GISI Recrute

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus