Un Carry Bag pour les fruits et légumes

Le 07 juin 2013 par Henri Saporta
* Mots clés :  Design, Environnement

Partagez l’info :

envoyer à un ami

L'agence métropolitaine des déchets ménagers a remis quatre prix pour la deuxième édition de DZD. -

Dans le cadre de la deuxième édition de son concours "Design Zéro Déchet" (DZD), l'agence métropolitaine des déchets ménagers (Syctom), en charge de la collecte et du traitement des déchets de l'Ile-de-France, a remis quatre prix lors d'une cérémonie organisée au Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) le 5 juin. Président du Syctom, François Dagnaud s'est félicité du succès du concours puisque 48 dossiers ont été déposés par sept écoles contre 23 l'année dernière, par six écoles. L'emballage a, pour cette nouvelle édition, peu inspiré les étudiants. Le deuxième prix est ainsi revenu à Aurélie Radom en licence 3 "Design et environnement" à Paris I Panthéon-Sorbonne. En alternative aux sacs en polyéthylène pour les fruits et légumes vendus en libre-service, Aurélie Radom a imaginé le Carry Bag, un chariot à roulettes muni de compartiments amovibles en polyéthylène téréphtalate (PET). Quand le consommateur fait ses courses, il remplit les compartiments ; à la maison, ceux-ci sont directement rangés dans le réfrigérateur. Le premier prix est revenu à Florian Délépine de l'Ecole nationale supérieure de création industrielle (Ensci) : avec son université populaire du bricolage (UPB), le jeune designer a imaginé une pédagogie de la réutilisation pour que chacun puisse aménager son logement avec des matériaux de récupération. Le troisième prix est revenu à Léa Mazy de l'Ecole Boulle. Avec son plateau-repas à compartiments à tailles variables baptisé Platorond, elle veut apprendre aux enfants qui mangent à la cantine à se servir la juste quantité afin de ne pas gaspiller la nourriture. Le prix spécial du Syctom est enfin revenu à Marion Guerry et Emmanuelle Lepine de l'Ecole Camondo pour "Un cuir trois âges", un cartable qui se transforme en sacoche pour suivre l'écolier devenu grand.

Cycle de vie
Le concours DZD invite les étudiants "à explorer différentes pistes comme analyser l'ensemble du cycle de vie d'un produit pour identifier les potentiels de réduction des déchets, interroger la fonctionnalité et même l'utilité d'un produit ou encore repenser sa durabilité et sa réparabilité". La "limitation des emballages" est l'une des pistes de réflexion proposées. Pour François Dagnaud, il s'agit d'un axe essentiel. Si, en dix ans, chaque Francilien a évité 86 kilos de déchets par an, "il reste encore beaucoup de travail à faire." Un Francilien jette aujourd'hui 407 kilos de déchets par an. Dans le cadre du Plan régional de réduction des déchets en Ile‐de‐France (Predif) adopté en juin 2011, le Syctom a mis en place le plan de prévention Métropole Prévention Déchet 2010‐2014 avec un objectif d'une baisse de 7%. Le Syctom traite 2,3 millions de déchets produits par 5,7 millions d'habitants de 84 communes répartis en cinq départements.


Effectuer une autre recherche




À la une

A suivre dans l'actualité

Automatismes Codage Composants Conditionnement primaire

Sites du groupe

Usine Nouvelle LSA L'Echo Touristique Emballages Magazine

 Publicité  Pour nous contacter  Condition générales d’utilisation  RSS  GISI Recrute

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus