Un amoureux du bois à la présidence de la CN8 "emballages"

Le 18 mai 2017 par Tiziano Polito
* Mots clés :  Normalisation

Partagez l’info :

envoyer à un ami
Patrice Chanrion.
Patrice Chanrion.

EXCLUSIF  CARNET  Patrice Chanrion, manager du pôle professionnels palettes au sein de la FNB, va animer la commission de normalisation. -

Manager du pôle professionnels palettes de la Fédération nationale du bois (FNB) et responsable du Comité national EPAL France, Patrice Chanrion devient président de la CN8 « emballages » au sein de l’Association française de normalisation (Afnor). Il succède à Benoît Lefebvre, en charge des affaires réglementaires auprès du syndicat français des entreprises de l’emballage plastique et souple (Elipso), qui part à la retraite. Quant à Annick Galpin, de l’Afnor, qui assurait jusque-là le secrétariat de la CN8, elle est aussi sur le départ. Elle devrait être remplacée rapidement. La commission de normalisation (CN) 8 couvre toutes les typologies d’emballages - primaires, secondaires et tertiaires -, quels que soient les matériaux utilisés et les produits conditionnés ou emballés, à l’exception des déchets d’activités de soin (Afnor/X30S) et des emballages isothermes pour produits de santé (Afnor/S99E). Les travaux réalisés au niveau national dans la commission CN8 sont en lien étroit, du point de vue européen, avec ceux du CEN/TC 261 « emballage » et, sur le plan international, avec ceux de l’ISO/TC 122 « emballage », de l’ISO/TC 51 « palettes et charges unitaires », de l’ISO/TC 52 « emballage en métal » et de l’ISO/TC 63 « emballage en verre ».

 

Documents de référence

En France, les problématiques de normalisation relatives à l’embouteillage, auparavant traitées par la CN6, sont désormais couvertes par la CN8 animée par Patrice Chanrion. Lors de la présentation de sa candidature, ce dernier a déclaré : « Dans un marché de plus en plus concurrentiel et mondialisé, il nous faut des documents de référence, réalisés selon des procédures strictes et homologuées, sur les matériaux, les produits, leur mise en œuvre, les services associés…, que sais-je encore ; et dans ce cadre, il faut défendre les positions françaises et européennes pour mieux vendre, mieux se positionner, assurer la sécurité des biens et des personnes, veiller à notre environnement ». Et de poursuivre : « Je crois à la complémentarité des matériaux et même si j’aime amoureusement le bois, matériau renouvelable, recyclable, réparable, réutilisable, et durable, les autres matériaux, plastique, verre, carton, papier, métal, composites divers et variés présentent tous des avantages concurrentiels et différenciateurs qu’il faut mettre en avant dans les emballages et toute la chaîne logistique d’aujourd’hui et demain. »

 


Effectuer une autre recherche




À la une

A suivre dans l'actualité

Automatismes Codage Composants Conditionnement primaire

Sites du groupe

Usine Nouvelle LSA L'Echo Touristique Emballages Magazine

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus