Solvay s'offre Rhodia

Le 04 avril 2011 par Henri Saporta
* Mots clés :  Matériaux, Plastiques, Acquisitions

Partagez l’info :

envoyer à un ami


Le nouveau géant mondial de la chimie va peser 12 milliards d'euros de chiffre d'affaires. -

Nouveau géant mondial de la chimie en vue ? Le chimiste belge Solvay lance une offre publique d'achat (OPA) amicale sur le français Rhodia. Solvay espère boucler l'opération à la fin du du mois d'août, les conseils d'administration des deux groupes ayant donné leur accord. L'offre doit va désormais être présentée aux instances représentatives des personnels des deux groupes et soumise aux autorités de régulation. Avec un prix proposé de 31,60 euros par action en numéraire, cette OPA valorise le chimiste français à 3,4 milliards d'euros. Ce montant est de 50% supérieur au cours de clôture de l'action Rhodia vendredi 1er avril. Solvay souligne qu'il financera la transaction "intégralement" par sa trésorerie et assure que sa structure financière va rester "solide" après l'opération. Le belge affirme disposer d'une cagnotte de 5,2 milliards d'euros tirée de la cession de sa division pharmacie à l'américain Abbott. Le seuil d'acceptation minimale de l'OPA est de 50% plus une action et elle sera déposée dans les prochains jours. Solvay "se réserve la faculté de demander le retrait obligatoire (du titre de la cote) si elle obtient 95% des titres Rhodia", assure le groupe.

Croissance. Le nouvel ensemble Solvay-Rhodia va peser 12 milliards d'euros de chiffre d'affaires et entend accroître son développement dans les marchés à forte croissance, notamment en Asie, qui génèrent d'ores et déjà 40% du chiffre d'affaires de la nouvelle entité. Ce rapprochement entre les deux chimistes devrait générer des synergies de coûts annuelles de 250 millions d'euros dans les trois ans. Les deux tiers des économies attendues proviendraient de "l'optimisation des coûts externes". Afin de faciliter une intégration "rapide et harmonieuse" des deux groupes, Jean-Pierre Clamadieu, le Pdg actuel de Rhodia, va devenir vice-président du nouvel ensemble et devrait succéder à Christian Jourquin, le Pdg de Solvay, "lors du départ de celui-ci", selon Solvay, sans indiquer de date. Le nouvel ensemble Solvay-Rhodia va avoir une présence renforcée dans ses différents segments de marché : spécialités chimiques destinées aux produits de grande consommation, emballage, construction, automobile, énergie, eau, environnement. (avec AFP)
 


Effectuer une autre recherche




À la une

A suivre dans l'actualité

Automatismes Codage Composants Conditionnement primaire

Sites du groupe

Usine Nouvelle LSA L'Echo Touristique Emballages Magazine

 Publicité  Pour nous contacter  Condition générales d’utilisation  RSS  GISI Recrute

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus