Retour à la croissance pour la PLV en 2010

Le 13 avril 2011 par Mirabelle Belloir
* Mots clés :  Investissement

Partagez l’info :

envoyer à un ami
La PLV destinée au secteur « hygiène, santé, beauté » représente 46% du marché.
La PLV destinée au secteur « hygiène, santé, beauté » représente 46% du marché.

Le marché dépasse le milliard d’euros. -

Selon l’association Popai France, qui regroupe les acteurs de la communication et de la publicité sur le lieu de vente (PLV), le marché français de la PLV 2010 a marqué une progression de 12,5% pour s’établir à 1,035 milliard d’euros, dans un marché de la communication en légère reprise (+ 2,9%) et un marché du hors-média stagnant (+ 1%). Le secteur effectue donc un retour à la croissance après une régression de 11,8 % en 2009 par rapport à 2008. La PLV destinée au secteur « hygiène, santé, beauté » représente une part de marché très élevée avec 46% du volume global fabriqué et redevient, par là même, le principal soutien du marché. Les outils de marketing au point de vente destinés au secteur « alimentation, boisson » progressent fortement par rapport aux deux dernières années pour représenter 18% du chiffres d'affaires total. Accompagnant ce redressement du volume de la cosmétique, ce sont les matériels complexes (utilisant plusieurs matériaux) qui ont connu les plus forts développements : 23% pour les matériels complexes, contre 18% en 2010. « Le marché a traversé une période difficile mais, aujourd'hui, on peut dire que le moral des chefs d'entreprises du secteur est retrouvé puisque nombre d'entre nous envisagent des développements avec des perspectives d'investissements significatifs. Cet optimisme prouve la grande réactivité et le dynamisme des acteurs de notre métier », constate Patrick Robert, président de Popai France. Parmi les membres de l’association interrogés, 72% envisagent une augmentation de leur chiffre d’affaires en 2011. Pour mémoire, ils n’étaient que 20% en 2010. Et les perspectives d’investissement en ressentent : 65% envisagent d’investir pour un montant prévisionnel égal à environ 5% de leur chiffre d'affaires. Plus marquant encore selon l’association : 55% pensent embaucher en 2011 contre seulement 20% en 2010, et 35% se déclarent certains d’embaucher.


Effectuer une autre recherche




À la une

A suivre dans l'actualité

Automatismes Codage Composants Conditionnement primaire

Sites du groupe

Usine Nouvelle LSA L'Echo Touristique Emballages Magazine

 Publicité  Pour nous contacter  Condition générales d’utilisation  RSS  GISI Recrute

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus