Quatre lauréats pour Emballé 3.0

Le 01 février 2011 par Henri Saporta

Partagez l’info :

envoyer à un ami


Le Conseil national de l'emballage a remis les prix de son premier concours. -

La première édition du concours Emballé 3.0 organisé par le Conseil national de l'emballage (CNE) s'est achevée le jeudi 27 janvier avec la remise des prix à quatre lauréats. Lancé en septembre dernier, Emballé 3.0 invite les étudiants "à savoir imaginer l'impossible" et à "se projeter dans le futur" pour concevoir des emballages de produit de grande consommation "exemplaires en termes de prévention des déchets par réduction à la source des emballages". Trente dossiers ont été déposés alors que le temps imparti était très réduit.

 

Yaourt. Présenté par Caroline Jochem, Alizée Hare, Justine Muller, Tulio Nader Lana, Laura Becker, de l'École nationale supérieure d'agronomie et des industries alimentaires (Ensaia) de Nancy, le projet "Airpack ou comment emballer un yaourt avec de l'air" a ainsi retenu l'attention du jury. Il s'agit d'un pot de yaourt en polyéthylène téréphtalate (PET) qui combine les avantages du rigide et du souple selon le principe de la piscine autoportée. Le pot est constitué d'une double paroi contenant de l'air.

 

Salade. Présenté par Amandine Burette et Alexane Icca, d'AgroParisTech à Massy, le projet "Snacking Sauce à Part" a, pour sa part, séduit le jury pour son approche renouvelée du marché des salades. Par opposition à une assiette ronde, la barquette proposée exploite les avantages du cube pour offrir une manipulation aisée et une logistique optimisée.

 

Shampoing. Présenté par Kimia Bachan, Virginie Pouyet et Rita Tozy, également d'AgroParisTech à Massy, le projet d'une "Gamme de shampoing naturel en poudre" repose sur la suppression de l'eau. Le consommateur achète un shampoing en poudre à reconstituer dans un flacon.

 

Lampe. Un coup de cœur est enfin revenu au projet "Shock Sock" de Pierre-Alexandre Carrière, Zoé Guillaume et Pauline Laurent, de l'Ecole nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d'art (Ensaama) de Paris : la lampe dépliable se confond avec son emballage qui est réduit au strict minimum. Le coup d'envoi de la deuxième édition du concours sera bientôt donné…

 

Les lauréats du concours Emballé 3.0


Effectuer une autre recherche




À la une

A suivre dans l'actualité

Automatismes Codage Composants Conditionnement primaire

Sites du groupe

Usine Nouvelle LSA L'Echo Touristique Emballages Magazine

 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS  GISI Recrute

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus