Quand Titech trie en Bretagne...

Le 09 décembre 2013 par Henri Saporta
* Mots clés :  Industrie, Environnement, Investissement

Partagez l’info :

envoyer à un ami
Le centre TriGlaz est conçu pour traiter, en 2018, 30 000 tonnes d'emballages par an.
Le centre TriGlaz est conçu pour traiter, en 2018, 30 000 tonnes d'emballages par an.
© Sotraval

Sotraval et Les Recycleurs Bretons ont opté pour la technologie infrarouge du Norvégien. -

Quel rapport entre Sotraval et Les Recycleurs Bretons ? La Bretagne et les machines de tri des déchets Titech (Tomra Systems)… En septembre 2013, après un an de travaux, Sotraval ouvre à Plouédern (Finistère), à quelques kilomètres de Brest, le centre de tri des emballages ménagers TriGlaz. L'inauguration officielle a eu lieu le 5 novembre en présence de Jean-Luc Polard, président du conseil d'administration de Sotraval, et Pierre Maille, président du Conseil général du Finistère. Ce centre est conçu pour traiter, en 2018, 30 000 tonnes d'emballages par an à la suite de la fusion de plusieurs unités du Nord Finistère. L'investissement s'est élevé à 12 millions d'euros dont 50% pour le bâtiment et 50% pour les équipements associant tri mécanique et optique avec la technologie infrarouge Titech pour séparer corps creux et corps plats. "La précision des machines est telle que l'on peut retrouver une bouteille d'Actimel à la sortie", assure Daniel Zimmerlin, directeur commercial de Titech. L'exemple est choisi à dessein : de petite contenance, cette bouteille en polyéthylène haute densité (PEhd) qui contient la boisson lactée de Danone est la plupart du temps considérée comme perdue dans un flux de tri automatisé. C'est pourquoi Daniel Zimmerlin attend avec gourmandise l'extension des consignes de tri à l'ensemble des emballages en plastique : la technologie est prête !

 

CSR

Chez Les Recycleurs Bretons, l'histoire est tout autre. Quand, il y a quatre ans, Pierre Rolland, le patron de cette entreprise qui affiche 23 millions d'euros de chiffre d'affaires, souhaite développer la production de combustibles solides de récupération (CSR) comme alternative à l'enfouissement, il apparaît que le recycleur, historiquement spécialisé dans les déchets industriels banals (DIB) tels que les métaux ou le carton ondulé, doit investir dans une nouvelle technologie. Décision est prise d'opter pour Titech. Les Recycleurs Bretons ont créé une entité juridique spécifique sous le nom de Centre de tri haute performance (CTHP) pour abriter cette nouvelle activité de haute technologie. Situé à côté de l'aéroport de Brest, le site est équipé pour traiter 60 000 tonnes par an.


Effectuer une autre recherche




À la une

A suivre dans l'actualité

Automatismes Codage Composants Conditionnement primaire

Sites du groupe

Usine Nouvelle LSA L'Echo Touristique Emballages Magazine

 Publicité  Pour nous contacter  Condition générales d’utilisation  RSS  GISI Recrute

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus