Pour une Maison de l'emballage...

Le 30 novembre 2011 par Henri Saporta
* Mots clés :  Impression

Partagez l’info :

envoyer à un ami
Jacques Caussarieu est président de l’ATF.
Jacques Caussarieu est président de l’ATF.
® Rodolphe Pailliez (France Graphique)

L'ATF a tenu son congrès à La Baule. -

Lors de la treizième édition du congrès de l’Association technique française de flexographie (ATF) qui s'est tenu à La Baule (Loire-Atlantique) le 24 novembre, Jacques Caussarieu, président de l’ATF, a souhaité voir la mise en place, dans les meilleurs délais, d’une Maison de l’emballage imprimé rassemblant l’ensemble des acteurs concernés et à même d’être force de propositions auprès des instances gouvernementales. C'est ce que rapporte notre confrère France Graphique. "Afin d’acquérir une nouvelle dimension et de disposer d’autres moyens, il nous faut aujourd’hui disposer d’un autre type d’organisation. Face aux multiples changements que nous connaissons, le monde associatif se doit lui aussi d’évoluer", a souligné Jacques Caussarieu. La récente inauguration de la Maison des industries des papiers et des cartons (MIP) donne des idées…

Progrès. Essentiellement utilisée dans l'emballage en carton, les films en plastique et les étiquettes, la flexographie a fait des progrès très rapides ces dernières années. "Aucune technique d’impression n’a connu un tel développement en si peu de temps. Nous sommes aujourd’hui en présence d’un procédé universel. Tout est désormais possible et si la flexo a évolué, les marchés ont également changé dans le même temps », a affirmé Jacques Caussarieu.


Effectuer une autre recherche




À la une

A suivre dans l'actualité

Automatismes Codage Composants Conditionnement primaire

Sites du groupe

Usine Nouvelle LSA L'Echo Touristique Emballages Magazine

 Publicité  Pour nous contacter  Condition générales d’utilisation  RSS  GISI Recrute

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus