Le cru 2015 de l'Oscar de l’emballage

Le 24 novembre 2015 par Jessica Huynh
* Mots clés :  Profession, Les Oscars de l'Emballage

Partagez l’info :

envoyer à un ami
Les lauréats de l'édition 2015.
Les lauréats de l'édition 2015.
© Dominique Leverrier

Vingt lauréats ont reçu un Oscar de l’emballage lors de la cérémonie du 23 novembre. -

C’est à deux pas des Champs-Élysées que la soixantième édition de l’Oscar de l’emballage s’est tenue le 23 novembre. Au total, ce sont 20 prix qui ont été décernés au sein de cinq catégories. La soirée a été animée par Henri Saporta, directeur de la rédaction d’Emballages Magazine, et Michel Picot, journaliste. L’événement était organisé par le pôle conférences-événements du groupe Infopro Digital qui édite notamment LSA, L’Usine nouvelle et Emballages Magazine, en partenariat avec Agroparc, Gutenberg Networks, Idéal Pack et le Groupement des constructeurs français de machines de process et de packaging (Geppia). Emballages Magazine propose dans son numéro de décembre le reportage photographique complet de la soirée. Dans le hors-série “L’annuel de l’emballage”, sont présentés tous les produits ayant participé à cette édition 2015.

Environnement
L’Oscar de l’emballage a été décerné à DS Smith Packaging pour l'étui biodégradable et recyclable Naturally Veuve Clicquot. Le jury a aimé qu’un produit de luxe joue la carte de la “sobriété heureuse” comme dirait Pierre Rahbi.

Consommation
Le prix Alimentaire a été remis à Digital Packaging pour Mypackonline, une solution de personnalisation d’emballage via Internet, et VG Meyzieu pour la box Takeaway, une boîte adaptée aux fours à micro-ondes et traditionnel qui permet de rapporter les restes de son repas à la maison. Le jury a aimé, pour Digital Packaging, l’utilisation de l’impression numérique pour rendre un produit attractif et personnalisé par l’acheteur et la solution efficace qu’offre VG Meyzieu au restaurateur pour lutter contre le gaspillage alimentaire. La Société des eaux de Volvic reçoit un Oscar de l’emballage section Boisson pour l’Ultra pratique, une bouteille 1L qui dispose de facettes de préhension et d’un bouchon avec une bague soft touch. Le jury a aimé la praticité d’un produit très abouti qui offre une bonne prise en main et qui s’ouvre vraiment très facilement. Dans la section Pharmacie / parapharmacie, le lauréat est Gravis pour Securoll’on, un applicateur roll-on composé d’une bague et d’une bille en acier inviolable. Le jury a aimé la garantie réelle de l’inviolabilité avant la première utilisation. Côté Luxe, section sponsorisée par Idéal Pack, Knoll Prestige Packaging a été récompensé pour L’Amour de Lalique, un coffret aux allures de cage dorée. Le jury a aimé l’effet “waouh” et la finesse du travail. Enfin, le prix Non-alimentaire a été remis à Eurotab Operations pour son bouchon distributeur de tablettes. Le jury a aimé la recherche derrière ce produit sécurisant et malin qui comble un vide sur le marché actuel.


Production
Pour le prix Mécanisation / Conditionnement primaire, sachant que toute la catégorie est sponsorisée par le Geppia, le lauréat est Multivac pour Snapsil, un emballage portionné qui peut s’ouvrir d’une seule main. Le jury a apprécié le côté pratique et fonctionnel, la possibilité d'ouvrir le contenant d'une main, sans se salir ni entrer en contact avec le produit. DS Smith Packaging est le lauréat dans la section Mécanisation / Conditionnement secondaire et fin de ligne pour FCO 150 LS, une formeuse de caisses pour petites et moyennes séries. Le jury a aimé l'originalité de l'architecture de cette machine, gage d'une meilleure efficacité en termes de production et d'ergonomie pour l'opérateur ainsi que la possibilité de changer de format facilement. Dans la section Équipements périphériques, Coval a remporté l’Oscar pour sa pompe à vide communicante sur bus de terrain. Le jury a aimé la capacité du composant à pouvoir s'intégrer dans un système mécatronique complet, grâce à l'intelligence embarquée, et la taille réduite. Dans la section Distribution / Logistique, le lauréat est Chep pour son quart de palette nouvelle génération dédié aux têtes de gondole ou îlots promotionnels. Le jury a aimé le format intéressant pour les supérettes, la possibilité d'emboîtage pour le stockage et le rangement, la rapidité de mise en œuvre en magasin. Enfin, le prix Emballages Industriels a été décerné à BillerudKorsnäs France pour le sac à ciment D-Sack. Le jury a salué l’emballage révolutionnaire ! Pratique, hygiénique, sûr, il supprime toute forme de déchets. Et représente un vrai progrès pour la profession.

Matériaux
DS Smith Packaging a reçu le prix Papier / carton pour le coffret Hardy Cognac contenant une bouteille et un verre. Le jury a aimé la qualité de la réalisation technique qui permet d’associer un verre et une bouteille dans un seul étui. L’Oscar de l’emballage Plastique a été décerné à Albéa pour le poudrier Parure Gold de Guerlain doté d’un système de glisse. Le jury a aimé la finition du boîtier, la qualité de la pièce et l’ingéniosité du mécanisme qui fait apparaître l’éponge. La Box’eco-T, une caisse de transport pour les deux-roues notamment, de Panopack s’est distinguée, quant à elle, dans la section Bois. Le jury a apprécié le principe d’assemblage, l’économie de matière première et la facilité de manutention et de gerbage. Dans la section Emballage souple / complexe, le lauréat est Sealed Air pour Cryovac Freshness Plus, un sac rétractable barrière multi-couches coextrudé doté de capteurs d’odeurs de confinement. Le jury a aimé la haute technicité du complexe qui pourrait bien entraîner une modification majeure du marché de la volaille… La DLC est augmentée de dix jours. Enfin, le Coup de coeur de la rédaction d'Emballages Magazine a été décerné à Raja pour le système de calage en papier Geami Wrappak. La rédaction a aimé la simplicité de cet emballage mono-matériau qui associe calage et décoration sans accessoires.

Débuts prometteurs
Pour la section Start-up / PME, le jury d'Agroparc a primé Lactips, une jeune entreprise qui transforme des granulés de plastique en un film hydrosoluble et biodégradable. Le jury a été séduit par la pertinence du projet industriel et les possibilités d’applications à très court terme. Le Prix spécial du jury revient à Wisepack pour son développement de doses hydratantes et énergétiques naturelles et comestibles comme alternatives aux bouteilles d’eau en plastique et aux gels d’efforts. Le jury a estimé que les deux inventeurs apportaient une réponse précise et très innovante aux marathoniens et a bien noté que de nombreux développements étaient en cours pour répondre aux besoins d'autres sportifs. Pour les Étudiants, l'Oscar a été décerné à Justine Bruel, Lucas Méjanès et Sandra Villain (FS Pack Cognac) pour Ombelle, une bouteille en cellulose qui révèle une deuxième vie surprenante. Le jury a apprécié le caractère poétique de cette proposition, la bouteille se transformant en fleur.


Recherches liées

oscar

Effectuer une autre recherche




À la une

A suivre dans l'actualité

Automatismes Codage Composants Conditionnement primaire

Sites du groupe

Usine Nouvelle LSA L'Echo Touristique Emballages Magazine

 Publicité  Pour nous contacter  Condition générales d’utilisation  RSS  GISI Recrute

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus