Le cru 2010 des Oscars de l’emballage

Le 23 novembre 2010 par Mirabelle Belloir

Partagez l’info :

envoyer à un ami


La cérémonie de remise des Oscars de l'emballage a eu lieu hier soir à l'Elysées Biarritz à Paris. -

Le palmarès de la 55e édition des Oscars de l’emballage a été dévoilé lundi 22 novembre à l'Elysées Biarritz à Paris. Organisée par le pôle conférences événements du groupe InfoPro, éditeur notamment de l’Usine Nouvelle, de LSA et d’Emballages Magazine, la soirée était animée par Henri Saporta, rédacteur en chef d’Emballages Magazine, et Anne des Roseaux-Layer. Cette année, quelque 400 personnes, des fabricants de machines, d’emballages et de matériaux, à leurs clients en passant par les designers, ont assisté à la cérémonie. Les jurys, composés de professionnels du secteur et de journalistes, ont décerné 11 Oscars répartis en quatre catégories, production, distribution, consommation et environnement. Une fois de plus, ils ont apprécié les capacités d’innovation de tous les acteurs de la profession. Vous pourrez retrouver le reportage photographique complet de cet événement dans le numéro de décembre d’Emballages Magazine et dans le hors-série "L’annuel de l’emballage". Mais voici dès à présent le palmarès de cette année.

Production

Matériaux et emballages : Otor pour le BIB Otor 8. Ce Bag-in-Box offre une optimisation logistique globale qui combine réduction à la source et optimisation des volumes palettisés. Le jury a aimé le concept dans son ensemble, les économies de carton en termes de surface et de grammage, les économies qui en découlent au niveau du transport et le « plus » écologique.

Mécanisation : Sleever International pour sa machine Logicpak. Cette machine permet la pose de sleeves sur de petits objets instables comme des produits de maquillage (mascaras, vernis à ongles). Le jury a aimé l’innovation et l’ingéniosité de la machine, le dépassement des contraintes des (petits) formats et de leur instabilité ainsi que le respect des grandes cadences industrielles.

Equipement périphérique : Cermex pour ProSelex. Il s’agit d’une solution inédite pour la sélection des produits et la constitution du lot permettant de conserver une efficience élevée à l’encaissage. Le jury a aimé la réelle innovation, ses avantages en termes de cadence, de compacité et de flexibilité ainsi que la souplesse et la simplicité des changements de format.

Consommation

Alimentaire : Impress pour le couvercle OptiLift adopté par Géant Vert et William Saurin. Ce couvercle permet une ouverture facile des boîtes de conserves métalliques. Le jury a aimé la facilité de préhension de l’anneau, l’accès aisé et intuitif.

Boisson : Estal Packaging pour la bouteille Martin Berasategui System. Cette bouteille agit elle-même comme un décanteur grâce à la forme de son fond. Celle-ci évite aux dépôts et aux impuretés de sortir grâce à son architecture particulière permettant l’obtention d’un effet « de vide ». Le jury a aimé cette véritable innovation pratique.

DPH : Promens pour DEFI d’Avène. Ce conditionnement permet de conserver parfaitement des produits stériles. Le contenu n’est jamais en contact avec l’extérieur. Le jury a aimé l’innovation permettant de garder le contenu stérile et de passer d’un conditionnement en monodoses à un conditionnement 250 ml.

Parfumerie Selective : Clarins pour Womanity de Thierry Mugler. Le dernier parfum de Thierry Mugler a fait l’objet d’une éco-conception : le flacon est rechargeable, le calage intégré à l’étui… Le jury a aimé le design du produit, le flacon réutilisable, la réduction des emballages, la couleur rose définissant le segment de marché, le visuel du flacon sur l’étui. Le jury regrette un manque de communication sur le recyclage et son mode de mise en œuvre.

Luxe : Remy Cointreau pour Remy Martin Diamant. Ce coffret emprunte sa forme à l’univers de la Haute Joaillerie. Ouvert, il se transforme en présentoir. La carafe présente 161 facettes polies tel un diamant et sur lesquelles la lumière se reflète. Le jury a aimé le design résolument moderne du coffret, son mécanisme à double charnière et le fait qu’il se transforme en présentoir. Le jury regrette l’absence de système de verrouillage du coffret et la présence d’étiquettes peu qualitatives sur la bouteille.

 

Distribution

Bleu Sacré pour Easy Stand’up Box flower by Yug Sreit. Il s’agit d'un emballage cadeau qui se transforme en vase. Eco-conçu et à base de carton 100 % recyclé, il est livrable à plat. Le jury a aimé la forme épurée et moderne qui attire le regard, la facilité de transport et la bonne stabilité du produit.

 

Environnement

Ex-æquo : Gascogne Sack pour Greenlandes et Otor pour le BIB Otor 8. Greenlandes est un sac issu de matières premières renouvelables et compostable conformément à la norme EN 13432. Il offre une qualité d'impression à partir d'encres à l'eau. Le complexage est réalisé sans solvant. Le jury a aimé le fait qu’il soit entièrement biosourcé et qu’il réponde aux grandes exigences techniques et marketing du pet food.

Deuxième prix pour le BIB Otor 8. Ici, le jury a aimé les gains obtenus très significatifs : 72 BiB de 10 litres par palettes contre 44 auparavant. Le jury a également apprécié la qualité du dossier présenté très bien fait et très argumenté.


Recherches liées

oscars

Effectuer une autre recherche




À la une

A suivre dans l'actualité

Automatismes Codage Composants Conditionnement primaire

Sites du groupe

Usine Nouvelle LSA L'Echo Touristique Emballages Magazine

 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS  GISI Recrute

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus