Il y a bulles et bulles…

Le 06 mai 2014 par Henri Saporta

Partagez l’info :

envoyer à un ami


© Rapex

SéCURITé SANITAIRE  La marque Scentos retire ses bulles de savon du marché. - 

Mettre des personnages souriants, colorés et sympathiques sur des bouteilles manchonnées qui ne contiennent pas un liquide alimentaire mais reprennent tous les codes des boissons pour enfants n'est peut être pas une bonne idée. C'est la conclusion à laquelle sont arrivées les autorités européennes (réf. 30 A11/0042/14) avec des produits Scentos. La marque a dû retirer du marché ses bulles de savon parfumées à l'orange, à la myrtille ou au raisin. Le motif ? "Risque de confondre ce produit avec une denrée alimentaire en raison de sa forme caractéristique, sa couleur et sa taille". La notification du retrait en date du 3 mai précise, en outre, que "ce produit, d'origine inconnue, n'est pas conforme à la Directive Sécurité des Jouets et à la norme européenne EN 71-1". Les bouteilles sont étiquetées en six langues dont le français. Les produits non alimentaires sont suivis par le Rapid Alert System for Non-Food Products (Rapex). Le plus étonnant est que, comme le rapporte lexpress.mu, de l'héroïne a été retrouvée dans des feutres fabriqués par cette marque de jouets et d'accessoires parfumés pour les enfants. C'était en novembre 2013, en Afrique du sud.

 

 

 

 

 

Recherches liées

bulles

Effectuer une autre recherche




À la une

A suivre dans l'actualité

Automatismes Codage Composants Conditionnement primaire

Sites du groupe

Usine Nouvelle LSA L'Echo Touristique Emballages Magazine

 Publicité  Pour nous contacter  Condition générales d’utilisation  RSS  GISI Recrute

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus