Des collectes publiques en baisse

Le 23 février 2011 par Henri Saporta
* Mots clés :  Environnement

Partagez l’info :

envoyer à un ami
Collecte des déchets dans l'agglomération lyonnaise.
Collecte des déchets dans l'agglomération lyonnaise.

Le Crédoc a réalisé une étude pour le Syctom de Paris. -

La collecte publique des déchets assurée par les grandes villes comme Paris, Lille ou Lyon en France, mais aussi Berlin ou Londres en Europe, est à la baisse depuis une dizaine d'années : s’agit-il d’une tendance durable ou d’un effet passager imputable à la crise économique ? C'est pour répondre à cette question que le Syndicat de traitement des ordures ménagères de Paris et sa région (Syctom) a demandé une étude au Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc). Réponse : "la prévision établie par le Crédoc permet de penser que la collecte publique des déchets de la métropole parisienne pourrait continuer à baisser ou se stabiliser, mais ne repartira pas à la hausse". Complexes, les explications tiennent  en trois points : "la part importante des déchets des activités économiques, très sensible aux fluctuations de la conjoncture ; le comportement des ménages en partie spécifique du fait de leur niveau de vie élevé et de la taille plus limitée de leurs logements ; mais aussi le développement des déchetteries et des collectes spécialisées". Soulignant que les phénomènes de transfert de flux sont difficiles à appréhender, le Crédoc estime que les collectes sélectives des emballages ménagers mais aussi la réduction à la source ont un impact direct. L'étude montre que le secteur du commerce est le premier émetteur de déchets.

 

L'étude du Crédoc pour le Syctom


Effectuer une autre recherche




À la une

A suivre dans l'actualité

Automatismes Codage Composants Conditionnement primaire

Sites du groupe

Usine Nouvelle LSA L'Echo Touristique Emballages Magazine

 Publicité  Pour nous contacter  Condition générales d’utilisation  RSS  GISI Recrute

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus