BASF délaisse les « oxos »

Le 27 octobre 2010 par Tiziano Polito
* Mots clés :  Matériaux, Biomatériaux

Partagez l’info :

envoyer à un ami


Le chimiste allemand se concentre sur les plastiques compostables. –

 

Spécialisé dans les produits chimiques, BASF recentre sa production de résines biodégradables sur deux références, Ecoflex et Ecovio, et abandonne, en revanche, la fabrication de Envirocare, un additif pour plastiques oxodégradables. Cette activité avait été héritée de Ciba, racheté en 2009. L’allemand explique son choix par sa volonté « d’opter pour les résines pleinement biodégradables et compostables selon les standards existants comme la norme européenne EN 13432 ». BASF va augmenter la production de Ecoflex - une résine compostable issue de l'industrie pétrochimique – pour atteindre une capacité annuelle de 60 000 tonnes fin 2010. Il prévoit, aussi, de développer la production de Ecovio, une autre résine biodégradable contenant 45% d'acide polylactique (PLA). Ecoflex et Ecovio sont principalement utilisés dans le secteur de l’emballage dans la fabrication de sacs et d’autres articles de conditionnement ou comme additifs pour d’autres bioplastiques. BASF a réalisé, en 2009, un chiffre d’affaires de 50 milliards d’euros avec 105 000 salariés.


Effectuer une autre recherche




À la une

A suivre dans l'actualité

Automatismes Codage Composants Conditionnement primaire

Sites du groupe

Usine Nouvelle LSA L'Echo Touristique Emballages Magazine

 Publicité  Pour nous contacter  Condition générales d’utilisation  RSS  GISI Recrute

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus