Greenpeace manifeste à Paris

Le 20 juin 2011 par Henri Saporta
* Mots clés :  Matériaux, Papier, Carton plat, Bois, Environnement

Partagez l’info :

envoyer à un ami


L'ONG estime que les emballages de jouets contribuent à la déforestation. -

Greenpeace maintient la pression. Une vingtaine de militants de l'organisation non gouvernementale (ONG) ont manifesté, samedi 18 juin, à Paris, devant un magasin des Grands Boulevards, en reprochant à des fabricants de jouets d'être, du fait de leurs emballages, complices de la déforestation en Indonésie. Ils ont distribué des tracts et brandi deux banderoles sur lesquelles était inscrit "Ne mettez pas les forêts en boîte" ou "Stop à la déforestation". Une manifestante déguisée en princesse Barbie mimait l'abattage à la tronçonneuse d'animaux, des manifestants costumés en tigres ou singes de Sumatra. Quelques manifestants sont entrés dans le magasin pour y apposer des autocollants sur des boîtes de jouets avec la mention "Attention ce jouet entraîne la déforestation en Indonésie". Greenpeace reproche à des fabricants de jouets comme l'américain Mattel qui fabrique les poupées Barbie de s'approvisionner auprès du papetier indonésien Asia Pulp and Paper (APP). Menées par Greenpeace, des analyses en laboratoire ont montré que certains emballages des produits de Mattel - mais aussi de Hasbro, Disney ou Lego - contiennent des fibres provenant des forêts indonésiennes L'Indonésie est le seul pays à produire de la pâte à l'échelle commerciale à partir d'un mélange d'essences forestières tropicales, note Greenpeace.


Effectuer une autre recherche




À la une

A suivre dans l'actualité

Automatismes Codage Composants Conditionnement primaire

Sites du groupe

Usine Nouvelle LSA L'Echo Touristique Emballages Magazine

 Publicité  Pour nous contacter  Condition générales d’utilisation  RSS  GISI Recrute

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus