107 000 substances chimiques dangereuses notifiées

Le 26 janvier 2011 par Arnaud Jadoul
* Mots clés :  Non alimentaire

Partagez l’info :

envoyer à un ami


L’ECHA a reçu 3,1 millions notifications de classification et d’étiquetage. -

Au 3 janvier 2011, l’Agence européenne pour les produits chimiques (ECHA) avait reçu 3 114 835 notifications relatives à la classification et à l’étiquetage de 107 067 substances. Ce délai était celui dont disposait le secteur industriel pour notifier la classification et l’étiquetage de toutes les substances chimiques dangereuses individuelles, ou dans un mélange, ou soumises à l'obligation d'enregistrement de Reach, en vertu du règlement CLP, et mises sur le marché de l’Union européenne. Le règlement introduit dans l’UE les critères du Système général harmonisé de classification et d’étiquetage des produits chimiques (SGH) élaboré par les Nations unies. L’un des objectifs visés est d’améliorer la protection de la santé humaine et de l’environnement en fournissant des critères permettant de déterminer les cas dans lesquels une substance ou un mélange sont classés comme dangereux compte tenu des propriétés qu’ils présentent. Le règlement CLP s’applique aux fabricants, importateurs, utilisateurs et distributeurs de substances ou mélanges chimiques. A partir de maintenant, pour les nouveaux entrants ou les nouvelles substances, les industriels disposent d’un mois après la commercialisation de leurs substances pour envoyer leurs notifications. Plus de 800 000 des notifications provenaient d’Allemagne. Plus de 500 000 ont été soumises par le Royaume-Uni et près de 300 000 par la France. Dans l’ensemble, plus de 6 600 entreprises ont notifié au moins une substance.


Effectuer une autre recherche




À la une

A suivre dans l'actualité

Automatismes Codage Composants Conditionnement primaire

Sites du groupe

Usine Nouvelle LSA L'Echo Touristique Emballages Magazine

 Publicité  Pour nous contacter  Condition générales d’utilisation  RSS  GISI Recrute

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus