Trapèze et losange pour Ruinart

Le 03 mai 2013 par Arnaud Jadoul

Partagez l’info :

envoyer à un ami
Un écrin trapézoïdal pour le Ruinart Blanc de Blancs 2013.
Un écrin trapézoïdal pour le Ruinart Blanc de Blancs 2013.

L’artiste néerlandais Piet Hein Eek a créé deux éditions limitées pour la maison de champagne. -

Spécialiste du bois et de marqueteries contemporaines, l'artiste néerlandais Piet Hein Eek a créé pour la collection Ruinart Blanc de Blancs 2013 un écrin trapézoïdal adapté à chacune des bouteilles de champagne Blanc de Blancs (cuvée Ruinart Blanc de Blancs en magnum et jéroboam). Il a choisi de raconter les origines de la maison Ruinart qui est la caisse en bois de 1769, à une époque où le champagne était traditionnellement expédié dans des paniers. Il a aussi conçu pour la collection Ruinart Rosé 2013 une caisse singulière sans angles droits, qui ressemble plus à un losange en mouvement, contenant quatre flacons de Ruinart Rosé posés tête-bêche. Ces caisses superposées ou mises côte à côte donnent lieu à un nouvel objet unique pour une cave à champagne contemporaine. Les collections Ruinart Blanc de Blancs 2013 et Ruinart Rosé 2013 de Piet Hein Eek sont des éditions limitées. Chaque coffret est unique, signé et numéroté individuellement et fabriqué à la main dans les ateliers de Piet Hein Eek à Geldrop, près d'Eindhoven, aux Pays-Bas.


Effectuer une autre recherche




À la une

A suivre dans l'actualité

Automatismes Codage Composants Conditionnement primaire

Sites du groupe

Usine Nouvelle LSA L'Echo Touristique Emballages Magazine

 Publicité  Pour nous contacter  Condition générales d’utilisation  RSS  GISI Recrute

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus