Ethical Coffee Company gagne contre Nespresso

Le 12 juin 2014 par Arnaud Jadoul

Partagez l’info :

envoyer à un ami
ECC avait assigné Nestlé/Nespresso pour concurrence déloyale.
ECC avait assigné Nestlé/Nespresso pour concurrence déloyale.

Le fabricant suisse de dosettes de café dénonçait des pratiques commerciales déloyales et trompeuses. -

La guerre des dosettes reprend de plus bel en France. Après avoir pris un engagement de transparence à la suite d’une instruction de l’Autorité de la concurrence, c’est un jugement du tribunal de commerce de Paris qui vient d’être rendu au détriment de Nestlé/Nespresso. Le fabricant suisse de dosettes de café Ethical Coffee Company (ECC) a en effet obtenu gain de cause dans son action intentée pour concurrence déloyale, a-t-il indiqué. Nespresso France, Nestlé Nespresso et Nestlé SA, la maison mère, ont été condamnés à lui verser la somme de 500 000 euros. S'y ajoute un versement de 40 000 euros pour couvrir les frais de justice. « La décision de justice est exécutoire et ordonne de cesser ces pratiques illégales », ajoute ECC dans un communiqué.

 

Dénigrement

ECC, qui commercialise des dosettes de café en France depuis 2010, avait déposé une plainte contre Nespresso en décembre 2012, l'accusant de dénigrer ses capsules directement par le biais du club Nespresso, son service à la clientèle qui permet de commander des capsules et des accessoires mais aussi de s'informer sur l'offre de produits, et indirectement, via internet et certains distributeurs de machines. ECC estimait que Nespresso avait, à travers ce club, instillé des doutes dans l'esprit du public sur la compatibilité, la qualité, la biodégradabilité ou encore la sécurité de ses capsules. « Avec cette décision de justice, c’est le consommateur qui ressort gagnant et peut choisir librement les capsules de café qu’il souhaite utiliser dans sa machine, ne pouvant tenir compte uniquement de la qualité intrinsèque du produit, de son prix et de son accessibilité. Nestlé/Nespresso déclarait que le juge de paix serait le consommateur, maintenant ce sera le cas », déclare Jean-Paul Gaillard. Nespresso s'est dit « déçu » par cette décision et a l’intention de faire appel.

Emballages Magazine publiera un article sur ce marché dans son numéro 962 de juin-juillet.

(Avec AFP)


Effectuer une autre recherche




À la une

A suivre dans l'actualité

Automatismes Codage Composants Conditionnement primaire

Sites du groupe

Usine Nouvelle LSA L'Echo Touristique Emballages Magazine

 Publicité  Pour nous contacter  Condition générales d’utilisation  RSS  GISI Recrute

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus