Une lame dans le bœuf bourguignon

Le 04 janvier 2012 par Henri Saporta

Partagez l’info :

envoyer à un ami
Christian Vest a trouvé une lame de cutter dans un bœuf bourguignon.
Christian Vest a trouvé une lame de cutter dans un bœuf bourguignon.
© Ouest France

SéCURITé SANITAIRE  Un couple de retraités a demandé une expertise chez William Saurin. -

Un couple de retraités résidant près d'Angers (Maine-et-Loire) affirme avoir retrouvé, lors du déjeuner du 31 décembre, une lame de cutter de 6 cm sur 1,5 cm dans une boîte de bœuf bourguignon de marque William Saurin, a indiqué le mari à l'AFP, confirmant une information de Ouest-France. "Je n'invente rien. Nous étions attablés pour le déjeuner le 31 décembre lorsque j'ai senti comme un bout d'os dans un morceau de viande. Je me suis mis à saigner juste devant ma femme et j'ai sorti de ma bouche cette lame, je n'en revenais pas", a expliqué Christian Vest, 70 ans, ancien représentant de commerce qui réside aux Ponts-de-Cé (Maine-et-Loire). Le retraité, coupé légèrement à la lèvre supérieure, a appelé aussitôt le SAMU d'Angers et s'est fait prescrire un vaccin anti-tétanique. Il a contacté dès samedi le service consommateur de William Saurin. "Ils m'ont rappelé lundi seulement, en doutant de ma parole et en me prenant de haut", indique Christian Vest qui a "décidé de saisir un avocat". Ce dernier, Me Emmanuel Ludot, a expliqué avoir fait convoquer William Saurin mardi après-midi devant le tribunal de grande instance afin d'obtenir une expertise. "Il ne s'agit pas d'une petite pointe ou d'un petit débris mais d'une lame de cutter pour moquette. La moindre des choses, pour une entreprise, c'est de s'excuser auprès de ses clients", a considéré l'avocat qui est déjà intervenu dans plusieurs affaires du même genre. L'AFP n'a pas pu joindre William Saurin dans l'immédiat. Mais, interrogé par Ouest France, le fabricant trouve cette découverte "très étonnante" : Gilles Montrichard, responsable presse à William Saurin, assure que le process de fabrication, sur le site de Lagny-sur-Marne (Seine-et-Marne), ne présente aucune faille. "Les produits sont passés au scanner à différents niveaux de la chaîne. C’est la première fois, sur des centaines de millions de boîtes produites, qu’on retrouve une lame de cutter !", a-t'il précisé.
(avec AFP)
 


Effectuer une autre recherche




À la une

A suivre dans l'actualité

Automatismes Codage Composants Conditionnement primaire

Sites du groupe

Usine Nouvelle LSA L'Echo Touristique Emballages Magazine

 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS  GISI Recrute

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus