Un nouveau guide des bonnes pratiques à l'ECMA

Le 03 octobre 2011 par Tiziano Polito
* Mots clés :  Boissons, Matériaux, Carton ondulé, Carton plat, Réglementation

Partagez l’info :

envoyer à un ami


SéCURITé SANITAIRE  L'association européenne des fabricants de carton décrit les procédures à mettre en oeuvre pour protéger la santé et la sécurité des consommateurs. -

European carton makers association (ECMA), l'association qui fédère les fabricants de carton au niveau européen, publie un guide des bonnes pratiques pour les entreprises qui fabriquent des emballages carton devant entrer en contact avec des denrées alimentaires. Ce guide, qui s'applique aux emballages carton utilisés pour des aliments secs, gras et surgelés, décrit les meilleures pratiques pour protéger la santé et la sécurité du consommateur. "Les lignes directrices des bonnes pratiques de fabrication (BPF) ne sont pas des règles strictes sur la façon de fabriquer les produits, mais un ensemble de principes qui doivent être respectés durant les procédés de fabrication", explique l'ECMA dans un communiqué. Les BPF portent sur les étapes de conception, de développement et de spécification des procédés de fabrication et vont de pair avec les systèmes existants de gestion de la qualité comme l'ISO 9001 et les systèmes de contrôle de l'hygiène comme l'ISO 22000. Le but est d'assurer le respect de deux réglementations clés en matière de contact avec des denrées alimentaires : le règlement (CE) 1935/2004 sur les matériaux et objets destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires et le règlement (CE) 2023/2006 sur les bonnes pratiques de fabrication. Le guide de l'ECMA fournit des conseils et des renseignements pour permettre aux imprimeurs et aux transformateurs d'emballages de prévenir les dangers pour la santé qui pourraient résulter de la migration de composants des matériaux d'emballage aux aliments emballés, des modifications inacceptables dans la composition des denrées alimentaires et des modifications inacceptables dans le goût et dans l'odeur des aliments. Il fournit des indications sur les encres et sur les vernis ainsi que sur les types et sur les sources de migration. On y rend compte des différents types de contamination d'encres ou de vernis, des substrats ainsi que des procédés d'impression et de l'environnement. Les entreprises qui respectent les standards établis dans le guide pourront faire ensuite elles-mêmes leur déclaration de conformité et utiliser le logo BPF de l'ECMA. L'ECMA devrait publier sur son site internet une liste des entreprises qui ont fait cette déclaration volontaire de conformité.


Effectuer une autre recherche




À la une

A suivre dans l'actualité

Automatismes Codage Composants Conditionnement primaire

Sites du groupe

Usine Nouvelle LSA L'Echo Touristique Emballages Magazine

 Publicité  Pour nous contacter  Condition générales d’utilisation  RSS  GISI Recrute

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus