Linpac lutte contre le gaspillage

Le 13 février 2012 par Arnaud Jadoul
* Mots clés :  Matériaux, Plastiques

Partagez l’info :

envoyer à un ami
Pour Linpac Packaging, les barquettes compartimentées permettent de limiter le gaspillage alimentaire.
Pour Linpac Packaging, les barquettes compartimentées permettent de limiter le gaspillage alimentaire.

Le Britannique a développé une gamme de barquettes compartimentées destinées aux viandes fraîches et cuisinées. -

La lutte contre le gaspillage alimentaire est une préoccupation qui semble aller au-delà du marketing et s’imposer progressivement dans les stratégies d’entreprises. En témoigne le fabricant d’emballages alimentaires en plastique Linpac Packaging, qui annonce vouloir « aider les consommateurs à réduire leur gaspillage alimentaire domestique » en développant une gamme de conditionnements en deux parties destinés aux viandes fraîches et cuisinées. « Ces conditionnements sous atmosphère modifiée, dont le contenu est séparé en compartiments de la taille d’une portion, signifient que les consommateurs peuvent stocker leurs aliments au réfrigérateur plus longtemps sans pour autant compromettre la sécurité alimentaire. Ils conviennent plus particulièrement aux foyers composés d’une ou deux personnes et s’avèrent être d’un excellent rapport qualité-prix pour les clients des supermarchés », explique l’entreprise britannique. Une barquette pour les viandes fraîches est d’ores et déjà disponible pour la région ibérique, « et il est prévu de déployer ce concept innovant dans toute l’Europe au cours des mois qui viennent, précise-t-elle. Dans l’intervalle, un conditionnement multi-compartiments est en cours de développement pour le marché du conditionnement des aliments à base de protéines ». Son lancement est prévu pour l’été prochain. Pour Alan Davey, directeur de l’innovation chez Linpac Packaging, « les barquettes en deux parties de Linpac sont conçues par exemple pour que le consommateur puisse acheter une barquette de quatre filets de poulets, ouvrir un côté du conditionnement et utiliser deux d’entre eux, puis remettre les deux filets restants au réfrigérateur dans un conditionnement qui est encore parfaitement hermétique, avec toutes les propriétés inhérentes à un emballage intact ». « La prise de conscience du gaspillage alimentaire est réduite, surtout chez les particuliers, et nous estimons que ces conditionnements aideront les consommateurs à être davantage sensibilisés et à changer leur comportement afin de réduire la quantité d’aliments qu’ils jettent », complète-t-il.
 


Effectuer une autre recherche




À la une

A suivre dans l'actualité

Automatismes Codage Composants Conditionnement primaire

Sites du groupe

Usine Nouvelle LSA L'Echo Touristique Emballages Magazine

 Publicité  Pour nous contacter  Condition générales d’utilisation  RSS  GISI Recrute

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus