Du yaourt en vrac chez Biocoop

Le 16 novembre 2011 par Arnaud Jadoul
* Mots clés :  Distribution, Vrac

Partagez l’info :

envoyer à un ami


Triballat-Noyal a développé un distributeur, la Yaourterie, en test dans l’ouest de la France. -

Après le vin, la peinture et la lessive, c’est au tour du yaourt d’être distribué en vrac. Depuis deux mois, les magasins Biocoop de Rennes (Ille-et-Vilaine), Lorient (Morbihan) et du Mans (Sarthe) testent la Yaourterie. La machine a été développée par Triballat-Noyal, le laitier connu pour ses marques Sojasun et Vrai. Concrètement, deux appareils, placés côte à côte, proposent des yaourts brassés nature de la marque Tante Hélène et une spécialité au soja nature Sojade. Les produits sont vendus à partir de 3,45 euros le kilo. Le consommateur amène son récipient – ou acquiert un pot avec couvercle pour 0,50 euro – et se sert directement au distributeur la quantité souhaitée. Les produits sont renouvelés tous les trois jours. L’objectif recherché par Triballat-Noyal et Biocoop est de réduire les emballages et les déchets dans une perspective de consommation responsable. Mais les deux sociétés réalisent également des économies : « moins d’emballage, c’est aussi moins de coût de fabrication et de transport pour un produit moins cher », expose-t-on chez Biocoop. De plus, ce système rejette peu de CO2 en comparaison à un meuble frigorifique classique et dispose d’une grande autonomie de maintien du froid. Le test est réalisé jusqu’à la mi-mars.


Effectuer une autre recherche




À la une

A suivre dans l'actualité

Automatismes Codage Composants Conditionnement primaire

Sites du groupe

Usine Nouvelle LSA L'Echo Touristique Emballages Magazine

 Publicité  Pour nous contacter  Condition générales d’utilisation  RSS  GISI Recrute

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus