Disparition de Michel Zalkin

Le 09 mars 2012 par Tiziano Polito
* Mots clés :  Boissons, Industrie, Conditionnement primaire

Partagez l’info :

envoyer à un ami
Michel Zalkin.
Michel Zalkin.

CARNET  A la tête de l'entreprise fondée par son père, il a contribué au rayonnement du savoir-faire français dans le domaine des machines automatiques pour le bouchage de bouteilles. -

Une page se tourne. Michel Zalkin est décédé des suites d'un accident vasculaire cérébral le 6 mars dernier. Il avait 85 ans. Michel Zalkin avait contribué au développement de l'entreprise fondée par son père, André, en 1942, et dont il avait repris les rênes en 1982. "Il était très apprécié par ses clients et par son personnel, dont il se sentait très proche", raconte Didier Laniel, secrétaire général de l'entreprise. La société André Zalkin - le nom du fondateur est toujours resté  - a commencé à opérer dans le domaine des machines semi-automatiques pour l'étiquetage et le capsulage des bouteilles puis s'est focalisée sur le marché des capsuleuses automatiques de bouteilles. Basée à Montreuil L'Argillé (Eure), elle a ensuite intégré la construction de visseuses de bouchons en plastique et, plus récemment, les matériels de contrôle de la qualité du bouchage. Connu en France, André Zalkin l'était aussi à l'étranger grâce à l'esprit d'initiative de Michel Zalkin qui a contribué grandement à sa renommée internationale. L'entreprise, qui réalise 50 millions d'euros de chiffre d'affaires avec 300 salariés, exporte près de 75% de sa production. L'avenir de l'entreprise sera assuré par la holding qui avait été créée à son initiative en 2006.  


Recherches liées

michel
zalkin

Effectuer une autre recherche




À la une

A suivre dans l'actualité

Automatismes Codage Composants Conditionnement primaire

Sites du groupe

Usine Nouvelle LSA L'Echo Touristique Emballages Magazine

 Publicité  Pour nous contacter  Condition générales d’utilisation  RSS  GISI Recrute

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus