Bientôt des étiquettes nutritionnelles sur les aliments

Le 17 juin 2011 par Tiziano Polito
* Mots clés :  Consommation, Réglementation, Etiquetage

Partagez l’info :

envoyer à un ami


La décision a été prise par le Parlement européen, à la suite d'un accord conclu avec les 27 Etats de l'UE. -

Les denrées alimentaires vendues dans les supermarchés européens devront porter à l'avenir une étiquette avec des informations nutritionnelles détaillées pour les consommateurs. Ainsi en a décidé le Parlement européen, à la suite d'un accord conclu avec les 27 Etats de l'Union Européenne. L'étiquette reportera des informations sur les valeurs énergétiques, ainsi que les quantités de gras, de protéines, de sucres ou de sel, selon une source diplomatique rapportée par l’AFP. Les négociateurs se sont aussi entendus pour évacuer la question de la viande issue d'abattages rituels sans étourdissement préalable de la bête, que le Parlement souhaitait signaler sur l'emballage. Des représentants de la communauté juive, notamment, avaient protesté contre une telle mesure qui aurait pénalisé selon eux les abattoirs cashers, dont une grande partie de la production est actuellement vendue comme de la viande non casher. Les négociateurs se sont finalement mis d'accord pour évacuer la question dans une future réglementation européenne concernant le bien-être animal, selon un diplomate européen. La mention du pays d'origine de la viande fraîche sera également obligatoire à l'avenir, plus uniquement pour le bœuf, mais aussi pour le porc, les volailles, les agneaux, moutons et chèvres. En revanche, elle ne devrait pas être précisée pour les plats préparés, même s'il sera demandé à la Commission européenne d'étudier cette option dans les deux ans suivant l'entrée en vigueur de la loi. Le compromis trouvé pourrait être confirmé dès le mois de juillet par un vote au Parlement, et sans doute après l'été par les 27 Etats membres. Mais la plupart des dispositions ne seraient pas applicables immédiatement pour autant, puisqu'un délai de trois ans est prévu. Pour les "étiquettes nutritionnelles", elles ne seraient obligatoires que d'ici cinq ans, soit pas avant 2016. (avec AFP)


Effectuer une autre recherche




À la une

A suivre dans l'actualité

Automatismes Codage Composants Conditionnement primaire

Sites du groupe

Usine Nouvelle LSA L'Echo Touristique Emballages Magazine

 Publicité  Pour nous contacter  Condition générales d’utilisation  RSS  GISI Recrute

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus