Westlake l'emporte (enfin) pour Axiall

Le 20 juin 2016 par Julien Cottineau
* Mots clés :  , ,

Axiall a accepté la troisième offre de Westlake Chemical, qui atteint 3,8 Mrds $.

Enfin ! L'Américain Westlake Chemical a finalement conclu un accord définitif pour acquérir son compatriote Axiall, a-t-il annoncé le 10 juin 2016. Cet accord survient après des mois de bagarres et de palabres, et juste après l'annonce d'une offre par le Sud-Coréen Lotte Chemical. L'opération sera plus importante que prévue. Westlake a surenchéri et a décidé de casser sa tirelire. Il offre désormais, en numéraire, 33 dollars par action. Ce qui porte la valeur totale à environ 3,8 milliards de dollars (3,3 Mrds €), reprise de dette incluse. Soit bien plus que les 3,1 Mrds $ que constituait l'offre déjà relevée au printemps (CPH n°756) ! Le conseil d'administration d'Axiall, qui n'avait eu de cesse d'accuser Westlake de profiter d'une situation délicate pour s'emparer du groupe pour une bouchée de pain, a cette fois-ci acceptée l'offre unanimement. Le cours de l'action d'Axiall s'est nettement redressé avec la perspective de cette offre. Comme lors des annonces initiales de Westlake, et même celle de Lotte début juin, le cours s'est calé approximativement sur la valeur de l'offre. L'action évolue ainsi depuis le 10 juin juste en dessous de 33 $ par titre, un niveau qu'elle n'avait plus atteint depuis mi-juillet 2015. L'opération devrait être finalisée au quatrième trimestre 2016.

 

N°3 du chlore et n°2 du PVC en Amérique du Nord
 

En intégrant Axiall, Westlake Chemical va se montrer beaucoup plus imposant. Le groupe affirme qu'il représentera ainsi le n°3 du chlore en Amérique du Nord. Cette position est déjà détenue par Axiall seul, devant Shintech et FPC. Avec la fusion, elle n'en sera que plus consolidée et le futur groupe pourra se rapprocher des leaders Oxy et Olin. Ensemble, Axiall et Westlake, actuellement n°4 et n°6 respectifs du polychlorure de vinyle (PVC) en Amérique du Nord, devraient aussi se positionner comme n°2 du marché, doublant Oxy et FPC, mais pas encore le leader Shintech. Selon les chiffres pro-forma sur les douze derniers mois, à partir de la fin du premier trimestre, le futur groupe présentera un chiffre d'affaires d'environ 7,6 Mrds $, et un Ebitda de 1,5 Mrd $. La combinaison permettra de dégager des synergies de coûts estimées à environ 100 M$ dès la première année. Westlake table sur une meilleure diversité des produits, une intégration plus performante, et une flexibilité accrue. Le groupe assure d'ailleurs qu'il mènera le projet qu'Axiall avait engagé avec Lotte pour établir sur le sol américain un vapocraqueur de taille mondiale en Louisiane.

 

3 Mrds $ d'investissement à Lake Charles

 

D'ailleurs, les dirigeants d'Axiall et de Lotte ont posé la première pierre de leur vapocraqueur le 14 juin dernier. Les deux partenaires, réunis dans la coentreprise LACC ont annoncé un investissement d'environ 3 Mrds $ pour ce projet. Comme prévu, ils construiront un vapocraqueur sur base éthane d'une capacité de 1 million de tonnes par an d'éthylène. Lotte Chemical, qui devient le premier opérateur sud-coréen à se doter d'un tel actif pétrochimique sur le sol américain, construira aussi une usine adjacente d'éthylène glycol. Capacités annoncées : 700 000 t/an. Le complexe, qui s'étendra sur un site d'une centaine d'hectares, doit entrer en service début 2019. Il permettra la création de 200 postes directs, et de plus de 1 800 indirects, une fois en service. Il sera voisin du plus grand complexe de chlore d'Axiall, présent à Lake Charles depuis près de 70 ans, et bénéficiera ainsi d'un accès direct à des matières premières compétitives, aux infrastructures existantes, et à un réseau en place de distribution d'éthylène.
 

Comme convenu, l'ingénieriste américain CB&I sera en charge du principal contrat d'ingénierie, de fourniture des équipements et de construction du vapocraqueur . Ce qui fait suite à la bonne finalisation, par CB&I, des contrats d'ingénierie d'avant-projet détaillé et des travaux préliminaires d'ingénierie.

 

AUTRES ARTICLES DU DOSSIER

Air Liquide se donne du souffle avec Airgas 

BASF acquiert Chemetall auprès d'Albemarle

Westlake séduit enfin Axiall

Deal à 3,8 Mrds $ entre Evonik et Air Products

Lanxess finalise l’opération Arlanxeo avec Saudi Aramco

RETOUR AU SOMMAIRE DU DOSSIER

 

 


Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de France Chimie

Effectuer une recherche

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Stratégie
Social
Pétrochimie
Gaz industriels

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS