Une bioraffinerie qui allie intégration et mutualisation

Le 01 juin 2015 par Sylvie Latieule

Bioraffinerie sucrière et céréalière, le site de Bazancourt-Pomacle se caractérise par une forte intégration de ses activités industrielles et d'innovation, sans avoir eu besoin d'une gouvernance formelle. L'explication se trouve probablement dans l'état d'esprit du monde agricole qui fonctionne naturellement en mode coopératif.

Bazancourt-Pomacle est une plateforme atypique dans le paysage industriel français qui se partage entre la production industrielle et l'innovation. Elle a aussi la particularité de tirer sa matière première du monde agricole et non de ressources minières ou fossiles, ce qui lui permet de revendiquer l'appellation de bioraffinerie. Située au Nord-Est de Reims, dans le département de la Marne, elle est née avec l'installation dans les années 50 de la sucrerie betteravière du groupe coopératif Cristal Union. Son destin a ensuite basculé dans les années 90 avec la construction simultanée de Chamtor, une amidonnerie-glucoserie appartenant au groupe céréalier Vivescia Industries, et d'ARD (Agro-industrie Recherches et Développements), un centre de recherche mutualisé entre les céréaliers et les betteraviers devenu depuis société de R&D prestant pour des sociétés extérieures. D'autres unités industrielles se sont ensuite agrégées sur le site comme celle de Cristanol, pour la production de bioéthanol de grade carburant, détenue par Cristal Union, ou celle du gazier Air Liquide.

Au final, le site transforme près d'un million de tonnes de blé et deux millions de tonnes de betteraves par an. Ce sont aussi près de 1 000 emplois, dont environ 150 au niveau de la plate-forme d'innovation. Et au fil des années, de nombreux échanges et synergies ont été mis en place pour gagner en compétitivité. Elles portent sur l'eau (réutilisation de l'eau issue des betteraves lors de l'extraction du sucre), la vapeur (secours réciproque), les produits (utilisation en distillerie de tous les coproduits présentant un potentiel fermentescible). La capture du CO2, au niveau des fermenteurs de la distillerie récupérée par l'Air Liquide, est une spécificité du site, tout comme l'installation d'une chaudière de production de vapeur base biomasse, ainsi que celle d'un méthaniseur pour différents flux liquides. Les interactions portent aussi sur les relations avec l'agriculture au travers d'un suivi agronomique précis des épandages, de la valorisation agronomique de tout ce qui peut l'être (restitution des éléments fertilisants sur les sols agricoles), de l'utilisation des pulpes dans les élevages locaux...

De son côté, ARD a permis de fédérer tout un écosystème d'innovation, notamment en construisant le démonstrateur industriel BioDemo. Au départ, il était à la disposition d'un joint-venture entre la société américaine DNP Green Technologies et ARD, baptisé BioAmber. Cette société a depuis pris son indépendance et elle est récemment partie industrialiser son procédé de production d'acide succinique biosourcé au Canada. BioDemo a cependant permis d'assurer avec succès le pilotage de ce procédé. Les installations sont désormais à disposition pour d'autres projets innovants de start up ou groupes industriels. Puis ce fut le tour du projet Futurol (bioéthanol de deuxième génération) en cours de pilotage à Bazancourt-Pomacle. Mais ARD a aussi contribué à créer de nouvelles sociétés par spin off, donnant naissance à Soliance dans le domaine des ingrédients cosmétiques. Et cette société a été rachetée l'an passé par le groupe suisse Givaudan qui est ainsi venu s'installer sur le site. Sur le même modèle, la société Wheatoleo, dans les tensioactifs biosourcés, est encore en développement. Pour tous ces projets, ARD joue le rôle d'incubateur puis passe la main quand les besoins d'investissements deviennent trop importants pour le développement des entités. Plus récemment, c'est tout un pôle de formation qui est venu consolider l'offre de la plateforme avec la création d'un pôle de recherche académique en biotechnologie. Dans ce cadre, trois chaires ont vu le jour, émanant de Centrale Supelec, d'AgroParisTech et de Neoma business school.

Tout cet ensemble industriel et d'innovation semble parfaitement pensé et organisé. Pourtant, il s'est construit au fil des années sans le besoin d'une gouvernance formelle. « Une fois par trimestre les directeurs de chacune des entités du site se réunissent et échangent sur des thèmes d'actualités et les programmes en cours. Nous avons également un comité environnement et un comité R&D. Mais pour ce qui est des échanges de matière et de la circularité nous n'avons pas besoin de gouvernance », confie Yvon le Hénaff, président d'ARD. « La coopération est un statut juridique d'entreprises (cas de Cristal Union et de Vivescia ndlr), mais c'est aussi un état d'esprit. La notion d'entreprendre et de se regrouper est dans les gènes de la coopération », ajoute Jean-Marie Chauvet, Project manager. D'aucuns pourraient ainsi invoquer le bon sens paysan ! Et sans faire de publicité, Bazancourt-Pomacle est encore en phase de croissance. Le parc d'activités agroressources Sohettes-Val des Bois a été créé l'an passé par la CCI de Reims et d'Epernay, à la frontière de la bioraffinerie pour des activités tertiaires, de logistique ou « middle-tech ». Le site reste un lieu d'accueil idéal pour de nouvelles sociétés high-tech, en particulier dans le domaine des biotechnologies, à la recherche de sucres ou autre substrats végétaux pour approvisionner leurs unités. Alors n'y a-t-il pas des recettes à prendre à Bazancourt-Pomacle pour aider certaines plateformes chimiques françaises à se consolider ?


Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de France Chimie

Effectuer une recherche

Article extrait d'Info Chimie Magazine

La seule publication professionnelle exclusivement consacrée à l'industrie chimique et à ses fournisseurs

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Stratégie
Social
Pétrochimie
Gaz industriels

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS