Un spectromètre haute sensibilité pour les essais de routine

Le 01 février 2017 par Par Dinhill On
* Mots clés :  ,
Le spectromètre de masse LCMS-8045 de Shimadzu.
Le spectromètre de masse LCMS-8045 de Shimadzu.
©Shimadzu

Le groupe Shimadzu a lancé sur le marché son spectromètre de masse LCMS-8045. Il combine sensibilité et fiabilité de détection et rentabilité pour des applications en analyse de routine ou en contrôle-qualité.

« Pour leurs essais par spectrométrie de masse, les laboratoires d'analyse environnementale ou de contrôle qualité n'ont pas forcément besoin d'un appareil premium pour leur activité. Avec notre nouveauté, ils pourront enfin bénéficier d'un ratio performance-prix adapté à leurs moyens et leurs utilisations ». Voici comment Thierry Legoupil, responsable commercial Spectrométrie de masse chez Shimadzu, présente le nouveau modèle LCMS-8045 lancé par le spécialiste japonais de l'instrumentation analytique en Europe. Ce spectromètre de masse s'appuie sur une technologie triple quadripolaire offrant une meilleure sélectivité pour les dosages spécifiques de composés. « Le premier quadripole est un dispositif d'échantillonnage modifié qui permet de sélec-

tionner les ions "parents" d'intérêt. Le deuxième quadripole est une cellule de collision qui permet de générer les ions "fils". Enfin, le dernier quadripole a pour fonction « d'analyser les composés issus de la collision », détaille Thierry Legoupil. Avant de poursuivre : « Cela permet de réaliser des analyses quantitatives avec une précision et une fiabilité accrues sur beaucoup de composés en même temps. Dans certaines applications, notre LCMS-8045 a permis l'analyse de près de 1250 molécules différentes en une seule opération ». Ce spectromètre de masse est équipé également d'une source d'ionisation et d'une ligne de désolvatation. « La source d'ions présente un boîtier sans câbles ni tube, et le capillaire de désolvatation peut être remplacé sans rompre les conditions de vide. Ce qui permet une maintenance facilitée et des coûts d'utilisation réduits avec l'absence de consommables. Shimadzu favorise également une longévité accrue d'utilisation de l'appareil en assurant la disponibilité des pièces de rechange sur le long terme », développe Thierry Legoupil. L'appareil commercialisé par Shimadzu se caractérise également par une technologie ultra-rapide de mesure, avec une vitesse de balayage de 30 000 unités de masse par seconde, sans perte de précision, ainsi qu'un temps de commutation de polarité de 5 millisecondes. Ces paramètres assurent ainsi des données hautement reproductibles, y compris pour les matrices les plus exigeantes. Le spectromètre LCMS-8045 peut être associé à des sondes de détection spécifique (Electrospray, ACPI ou Dual) selon les molécules à détecter. « Par exemple, pour le dosage de molécules de petit poids moléculaire ou apolaires comme l'acrylamide, une sonde APCI pourra compléter le dispositif du LCMS-8045 », explique Thierry Legoupil. Avant de préciser : « Ce spectromètre peut être utilisé en combinaison avec notre chromatographe Nexera UC pour effectuer une chromatographie au CO2 supercritique, ce qui permet de détecter un nombre plus important de molécules en un temps plus court ».

 

Un logiciel répondant aux exigences du client

 

Pour son fonctionnement, le spectromètre LCMS-8045 s'appuie sur le logiciel d'acquisition LabSolutions qui permet d'accroître la productivité du laboratoire et de rationaliser le flux de travail. Dotée d'une interface intuitive, cette solution aide à optimiser automatiquement les paramètres nécessaires pour réduire le temps de développement des méthodes. En outre, LabSolutions est en mesure de calculer le temps de séjour au sein de l'appareil de chaque composé. « Si le client veut une meilleure sensibilité de détection, l'appareil peut être mis à niveau matériel et logiciel pour mieux répondre à d'éventuels nouveaux besoins », indique Thiery Legoupil. Avant de compléter : « Il est aussi possible d'adapter le logiciel d'acquisition à différents modules optionnels en fonction des exigences du client. Par exemple, nous pouvons implémenter une banque de données de substances chimiques pour les laboratoires de toxicologie », affirme Thierry Legoupil. Avant de conclure : « Le LCMS-8045 s'adapte à de nombreuses applications, comme les essais d'additifs pour polymères en vue d'améliorer leurs propriétés, ou l'analyse quantitative de N-nitrosamines dans les élastomères ».


Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de France Chimie

Effectuer une recherche

Article extrait d'Info Chimie Magazine

La seule publication professionnelle exclusivement consacrée à l'industrie chimique et à ses fournisseurs

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Stratégie
Social
Pétrochimie
Gaz industriels

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS