Un congrès parisien célèbre la chimie verte

Le 12 septembre 2011 par S.L.
* Mots clés : 

La chimie du végétal était à l'honneur les 5 et 6 septembre dernier à Paris à la Maison de la chimie. Organisé par l'Association chimie du végétal (ACDV) en partenariat avec le pôle IAR et l'UIC, le congrès « Plant Based Chemistry 2020 » a réuni près de 450 personnes autour de cette thématique montante qui a la particularité de réunir des industriels de la chimie et des agroressources. Tous ont l'objectif commun de favoriser le développement de produits dérivés de la biomasse, pour pallier la raréfaction des ressources fossiles et migrer vers une économie plus durable. En ce qui concerne l'industrie chimique européenne, elle puise déjà 7 % de ses matières premières dans le monde végétal, mais elle s'est fixée d'atteindre les 20 % à l'horizon 2020.

De ce fait, le marché de la chimie du végétal existe déjà. Il a été estimé à 20 milliards d'euros en 2006 et devrait atteindre 28 Mrds € en 2010, puis 51 milliards d'euros à l'horizon 2020, a rappelé Christophe Rupp Dahlem, président de l'ACDV. Si l'on prend le cas particulier des plastiques, on produit déjà 150 000 t/an de bioplastiques en Europe, sur un marché total de 42 Mt/an. A l'horizon 2020, la production de bioplastiques est pronostiquée autour de 2 Mt/an, soit une multiplication par vingt des volumes en 10 ans. Cette croissance devrait être tirée par la demande de grands donneurs ordres à l'instar de groupes comme Coca-Cola ou Danone qui ont déjà commencé à inclure un pourcentage de matières premières végétales dans certains emballages. Outre les polymères, les intermédiaires vont aussi faire l'objet d'une forte demande. Déjà, de nombreux industriels sont sur les rangs pour la production d'acide biosuccinique (DSM, Roquette, Myriant, Purac, BASF, Mitsubishi, BioAmber... ). D'autres produits comme le butanol, le butanediol, l'isosorbide, l'acide adique... sont promis à un bel avenir dans leur version biosourcée. Cette croissance devrait aussi se concrétiser par un doublement des effectifs en Europe en 10 ans pour atteindre 380 000 emplois dans le domaine à l'horizon 2020.

Ces chiffres ambitieux se basent néanmoins sur un scénario optimiste où les pouvoirs publics européens seraient en mesure d'apporter un soutien financier à la construction des premières unités industrielles, selon Christophe Rupp Dahlem. Aujourd'hui, des mécanismes existent pour encourager la recherche, notamment en France, avec les pôles de compétitivité ou le programme des investissements d'avenir. Mais au-delà, les entreprises doivent prendre tous les risques si elles souhaitent s'installer industriellement en Europe. A contrario aux États-Unis, au Canada et dans de nombreux pays d'Asie (par exemple la Malaisie ou Singapour), les industriels reçoivent de confortables subsides pour mener à bien leurs projets industriels. Parallèlement, le président de l'ACDV estime que les pouvoirs publics pourraient mettre en place des systèmes d'incitations pour pousser à l'utilisation de produits biosourcés par exemple, avec une préférence sur les marchés publics.

De leur côté, les consommateurs seront aussi appelés à jouer ce rôle de prescripteurs. Il faudra cependant les éduquer sur les subtilités qui peuvent exister entre les notions de produit durable, recyclable, compostable, végétal, biodégradable... Les produits biosourcés devront néanmoins faire la preuve de leurs performances techniques qui devront être équivalentes voire supérieures à celles des produits fossiles et de leurs performances environnementales à travers la réalisation d'analyses de cycle de vie attestées par des labels ou certifications. Pour ce qui est de leur prix, le consommateur pourra accepter de payer un léger premium pour rémunérer le bénéfice environnemental apporté. Néanmoins, si elle veut s'imposer, la chimie du végétal aura un devoir de compétitivité, face à une chimie fossile toute puissante et qui n'envisage pas de se faire détrôner.


Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de France Chimie
A la une sur Chimie

Effectuer une recherche

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Stratégie
Social
Réglementaire
Reach

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

 Publicité  Pour nous contacter  Conditions générales d’utilisation  RSS