Praxair démarre une unité d'hydrogène à Freeport

Le 06 février 2017 par J.C.

Le producteur américain de gaz industriels a annoncé le démarrage d'une unité d'hydrogène à Freeport, au Texas (États-Unis). Cette unité récupérera de l'hydrogène depuis le complexe voisin de Dow Chemical, en particulier des unités de production d'éthylène comme le futur gigantesque vapocraqueur que le chimiste américain construit à Freeport et qui doit démarrer cette année (CPH n°681). Praxair dispose d'un contrat à long terme avec Dow pour récupérer cet hydrogène coproduit et fournir de l'hydrogène de haute pureté toujours à Dow pour ses productions chimiques dans l'ensemble du sud-est du Texas. Les volumes additionnels seront par ailleurs distribués à des tiers par Praxair via son dense réseau de pipelines dans l'ensemble du Golfe du Mexique. En parallèle, Praxair a signé un autre contrat avec Dow pour lui fournir de l'azote, destiné à la production de spécialités du chimiste américain. Les approvisionnements en azote devraient démarrer en 2019.


Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de France Chimie

Effectuer une recherche

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Stratégie
Social
Pétrochimie
Gaz industriels

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS