Manifestations en Italie chez ENI et Versalis

Le 25 janvier 2016 par J.C.
* Mots clés :  ,

Des mouvements de protestation se sont déroulés en Italie le 20 janvier sur des sites d'ENI et de sa filiale pétrochimique Versalis. Selon la presse italienne citée par Chemical Week, près de 40 000 salariés du groupe auraient observé des mouvements de grèves sur différents sites comme ceux de Brindisi, Ferrara, Porto Torres, Porto Marghera ou encore Priolo. Les partenaires sociaux semblent assez inquiets du projet d'ENI de se séparer de Versalis, projet qui a été annoncé cet automne et confirmé fin 2015 via des discussions entamées avec des repreneurs potentiels. L'inquiétude principale est que le géant italien de l'énergie développerait une stratégie bien plus tournée vers l'international que l'Italie, avec des risques sur le périmètre industriel en Italie. Selon Chemical Week, ENI aurait toutefois récemment assuré lors d'un entretien avec le ministre italien du Développement économique qu'il entendait conserver une part significative dans Versalis.


Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de France Chimie

Effectuer une recherche

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Stratégie
Social
Pétrochimie
Gaz industriels

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS