La chimie allemande a le sourire

Le 13 juillet 2014 par J.C.
* Mots clés :  , ,

Au lendemain de la claque historique infligée à l'équipe brésilienne par sa sélection nationale en Coupe du monde, et en attendant la finale le 13 juillet, l'Allemagne annonçait des résultats optimistes pour son industrie chimique.

Selon sa fédération dédiée, Verband der Chemischen Industrie (VCI), la production chimique a progressé de 3 % entre le premier semestre 2013 et le premier semestre 2014. Malgré des prix en baisse de 2 %, les ventes du secteur ont progressé de 2 % sur un an pour les six premiers mois de l'année, atteignant 98 milliards d'euros. La croissance est venue principalement de la demande allemande : 40 Mrds €, soit +3,5 % par rapport à la période janvier-juin 2013. En revanche, les ventes à l'international ont faibli de 1 % en glissement annuel, à 58 Mrds €. La VCI note que la demande des clients industriels en Allemagne et chez ses voisins européens avait sensiblement repris. À l'international, cela a profité surtout aux spécialités et aux productions pharmaceutiques. La demande a été aussi tirée par les États-Unis et l'Europe de l'Est alors qu'il n'y a que peu de croissance de la demande en provenance de l'Asie et de l'Amérique du Sud.

Autres chiffres à retenir entre les premiers semestres 2013 et 2014 : l'emploi a progressé de 0,5 %, à 440 000 salariés dans les industries chimiques Outre-Rhin, les importations de produits chimiques ont rebondit de 4 %, et le taux d'utilisation des capacités de production a atteint 85 % en moyenne au cours des six premiers mois de l'année.

Malgré ces résultats plus encourageants qu'anticipés, et les perspectives d'un second semestre aussi dynamique, la VCI ne veut toutefois pas encore modifier ses prévisions pour l'année. En 2014 sont ainsi toujours attendues une croissance de 2 % de la production chimique et une augmentation de 1,5 % des ventes, à 193 Mrds € en raison d'une baisse entrevue de 0,5 % des prix.

La VCI appelle toujours au libre-échange avec l'Amérique

La fédération allemande des industries chimiques continue d'appeler de ses voeux la signature de l'accord de libre-échange transatlantique (TTIP) entre l'Union européenne et les États-Unis. Selon ses projections, la VCI estime que le TTIP permettrait de créer 2 000 emplois supplémentaires en Allemagne dans le secteur, de générer une production additionnelle de 2 Mrds € et une valeur ajoutée en hausse de 600 M€.


Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de France Chimie

Effectuer une recherche

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Stratégie
Social
Pétrochimie
Gaz industriels

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS