L’article que vous souhaitez consulter est réservé
aux abonnés de Chimie Pharma Hebdo

Le 06 octobre 2017 à 00h 00 par J.C.

L'Écosse dit non à la fracturation hydraulique, Ineos voit rouge

Extrait : Le « non » est clair et précis. Une consultation publique, menée pendant 4 mois en début d'année en Écosse, a mené à un échec pour la possibilité de la fracturation hydraulique et de l'émergence d'une industrie du pétrole et gaz non conventionnels en Écosse. Les résultats ont été présentés, le 3 octobre, au parlement écossais par Paul Wheelhouse, ministre écossais de l'Économie, de l'Innovation et de l'Énergie. Ce dernier a précisé que la consultation avait permis d'obtenir plus de 60 000 réponses valides, soit le second plus haut score généré pour une consultation gouvernementale, émanant d'habitants, de collectivités locales, d'industriels ou encore de représentants institutionnels. Le résultat est sans appel : 99 % des réponses s'opposent à la fracturation hydraulique ! La majorité des opposants s'inquiète...

comment lire l'article complet ?

Vous devez etre abonne a Chimie Pharma Hebdo

Saisissez vos codes d'accès :



Abonnement 1 an

42 numéros + accès aux articles en ligne

Version numérique

Version papier

Je m’abonne

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Stratégie
Social
Pétrochimie
Gaz industriels

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS