L'Echa classerait le TiO2 comme cancérigène

Le 16 juin 2017 par J.C.

Le Comité de gestion du risque (RAC) de l'Agence européenne des produits chimiques (Echa) s'est positionné au sujet du dioxyde de titane (TiO2), suite à une saisine de l'État français. Le RAC estime que les données scientifiques disponibles permettent de classifier le TiO2 comme cancérigène possible, de catégorie 2, par inhalation, dans le cadre de la réglementation CLP (classification, étiquetage et conditionnement). En revanche, le comité de l'Echa n'a pas suivi la recommandation française de classifier le TiO2 dans la catégorie 1B, réservée aux substances plus cancérigènes, en raison de manque de preuves scientifiques. Cette recommandation du RAC sera revue au sein de l'Echa avant d'être formulée, plus tard dans l'année, auprès de la Commission européenne, qui statuera. L'Echa précise que le RAC n'a étudié le dossier qu'à la seule lumière des données sur les propriétés dangereuses du TiO2, mais n'a pas pris en compte les données et risques d'exposition.


Réagir à cet article
imprimer Ajouter à vos favoris envoyer à un ami Ajouter à mes favoris Delicious Partager cet article avec mon réseau profesionnel sur Viadeo linkedin Partager cette page sous Twitter S'abonner au flux RSS de France Chimie

Effectuer une recherche

Article extrait de Chimie Pharma Hebdo

Chaque lundi, l'essentiel de la chimie et de la pharmacie

 Contactez la rédaction
 Abonnez-vous


A suivre dans l'actualité

Stratégie
Social
Pétrochimie
Gaz industriels

Sites du groupe

Usine Nouvelle Portail de l'industrie L'Echo Touristique Argus de l'Assurance

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 Publicité  Pour nous contacter  Mentions légales  RSS